Lors d’une émission spéciale sur TNT, Shaquille O’Neal a rendu un long hommage à son ancien coéquipier et « frère » Kobe Bryant.

Dans une émission spéciale diffusée sur TNT, Shaquille O’Neal est longuement revenu sur Kobe Bryant et sur ses quelques regrets concernant la gestion de sa relation avec le Black Mamba. Coéquipiers de 1996 à 2004, les deux hommes ont remporté trois titres NBA ensemble chez les Los Angeles Lakers.

« Comme vous le savez, les deux derniers mois ont été très durs. J’ai perdu ma petite sœur. Je ne dors plus. Je ne fais plus les choses normales que j’ai l’habitude de faire. Je travaille, on rit, et nous plaisantons. Quand je rentre chez moi, et regarde la réalité et que je vois qu’elle est partie, ça fait juste mal. Alors l’autre jour, je travaillais en bas avec mon fils Shaqir, mon neveu Columbus, et mon autre neveu vient pleurer. Et il me montre son téléphone, et je lui ai crié dessus. J’ai dit : ‘Mec, dégage ça de mon visage !’ Nous vivons dans un monde où tout peut être photoshopé, tout peut être canular. Je ne voulais pas le croire. »

« Et puis j’ai reçu les appels d’Ernie, de Charles, de Kenny – tout le monde m’a appelé . Et puis nous avons découvert que c’était confirmé, je n’avais pas ressenti une douleur aussi forte depuis un moment. J’ai 47 ans, j’ai perdu deux grands-mères, j’ai perdu ma sœur, et maintenant j’ai perdu un petit frère. »

« Nos noms seront liés pour ce que nous avons accompli. Les gens posent toujours des questions sur notre relation, et je leur dis que c’est comme moi et Charles. Vous avez deux personnes fortes d’esprit qui vont réussir à faire leur chemin, qui vont dire certaines choses. Le respect ne sera jamais perdu. Quand il s’agit de gagner, c’est ce que nous avons fait. »

« Shareef (son fils – NDLR) m’a appelé, dévasté, et a dit: ‘Kobe venait de m’envoyer un texto pour voir comment j’allais’. Il le faisait de temps en temps. Vous savez, ça me fait juste penser que dans la vie, parfois au lieu de retenir certaines choses, nous devrions simplement le faire. »

« Nous ici, nous travaillons beaucoup, et je pense que souvent nous tenons les choses pour acquises. Je ne vous parle pas autant que je le devrais. Le fait que nous ne pourrons pas plaisanter lors de sa cérémonie du Hall of Fame, nous ne pourrons pas dire: ‘J’en ai cinq et tu en as quatre’, le fait que nous n’allons pas être en mesure de dire ‘si nous avions pu rester ensemble, nous aurions eu 10 titres’, ce sont les choses que vous ne pouvez pas récupérer. »

« Avec la perte de mon père, de ma sœur… La seule chose que je souhaite – c’est que je puisse lui dire quelque chose. La dernière fois que je lui ai parlé, c’était quand il était ici au Staples Center et que je lui avais demandé d’en mettre ; et il en avait marqué 60. C’est la dernière fois que je lui ai parlé. J’aurais souhaité le faire plus. Cela me change définitivement. Parce que je travaille beaucoup. Vous savez ce que je fais. Je travaille probablement plus qu’un gars normal. Je dois vraiment prendre du temps, appeler et dire ‘je t’aime’… Je vais essayer de faire un meilleur travail, de simplement tendre la main et de parler à d’autres personnes plutôt que de toujours tergiverser parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here