Tout est dit dans le titre. Comme vous peut-être, à la rédaction on était assez sceptiques sur les réels bénéfices de l’électrostimulation, que ce soit pour se muscler ou pour aider à la récupération. Il y a 2 mois, on nous a donné la possibilité de tester une ceinture abdominale : la slendertone Abs7. C’est le modèle le plus vendu en France.

Voici donc notre retour d’expérience.

Les promesses de la ceinture abdominale

Avant de savoir si ça marche, il faut d’abord savoir à quoi s’attendre ! Selon le descriptif sur le site Internet de Slendertone, leur produit phare devrait permettre de raffermir et tonifier nos abdominaux à partir de 4 semaines d’utilisation. Mais ils annoncent aussi et surtout des résultats « cliniquement prouvés » alléchants : -3,5 cm de réduction moyenne du tour de taille après 8 semaines, et 49% d’augmentation de la force abdominale après seulement 4 semaines.

Autant vous dire que les filles autour de nous avaient hâte de tester. D’autant plus que la marque semble sérieuse : plusieurs gros sites ont déjà rédigé des articles élogieux comme muscle-up ou Madame Figaro, et ils bénéficient d’une communauté très active sur les réseaux sociaux.

Comment ça marche ?

L’électrostimulation musculaire consiste à envoyer des stimulations électriques sur la zone abdominale pour envoyer un signal à notre cerveau, ce qui va provoquer des contractions musculaires. Finalement le principe de contractions est similaire aux exercices d’abdominaux classiques, mais vous n’avez pas cette sensation d’effort.

L’avantage de la ceinture, c’est qu’elle peut venir stimuler tous les muscles abdominaux de façon simultanée : le transverse, le grand droit et les muscles obliques internes et externes.

Plus vous augmenterez l’intensité (vous la réglez manuellement), plus ces contractions musculaires seront fortes et donneront des résultats optimaux.

Le test

C’est parti ! Nous avons sélectionné un cobaye (Emilie), ravi de s’initier à la ceinture Slendertone Abs7. Nous avons choisi de la tester sur une durée de 8 semaines avant de rédiger l’article et vérifier nos résultats par rapport à ceux annoncés par la marque.

Elle a respecté les indications d’utilisation, à savoir 20-30 minutes par jour et ce 5 fois par semaine. À côté, elle a bien sûr adopté un mode de vie sain avec une alimentation équilibrée et des exercices physiques réguliers. C’est également l’un des avantages de ce type de produit : il motive à revoir notre mode de vie pour profiter de l’expérience à fond.

Le bilan après 2 mois

Même si les résultats sont inférieurs à ceux annoncés par Slendertone, ils sont plutôt satisfaisants : -2cm de tour de taille et 2 petits kilos de perdus. Ces changements sont plus ou moins visibles à l’œil nu à vrai dire, mais ils ont le mérite d’exister et surtout Emilie se sent mieux dans son corps après les 8 semaines de programme. Elle n’avait pas l’habitude de travailler les abdominaux et malgré le faible effort que cela nécessite, elle a la sensation d’avoir travaillé ses abdos en profondeur.

Le bilan est donc très positif, mais tout n’est pas rose non plus dans l’électrostimulation.

D’abord, les picotements ressentis au début deviennent vite assez désagréables surtout lorsqu’on commence à monter en intensité : c’est presque insupportable. Au fur et à mesure des jours Emilie a pu augmenter progressivement l’intensité, sans jamais aller au niveau maximum. Pour pouvoir encaisser, il doit déjà falloir avoir un physique de sportif.

Aussi, il faut trouver le temps. Même si le fait de « bosser ses abdos depuis son canapé » est séduisant au début, il faut quand même trouver le temps chaque jour et les contractions sont trop fortes / désagréables pour suivre Netflix ou une émission de TV comme si de rien n’était.

8 semaines, c’est suffisant. Emilie se dit prête à recommencer l’expérience sous forme de cures ponctuelles, ne serait-ce que pour se lancer des défis type 1 mois à respecter un mode de vie sain.

La ceinture Slendertone Abs7 est disponible en ligne : site officiel de la marque, Amazon, etc. ou dans tous les magasins spécialistes sport / High-Tech : Decathlon, La Fnac etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here