Erica PS4

Erica est un thriller interactif qui avait pointé le bout de son nez lors de la Paris Games Week en 2017. Depuis, plus de son, plus d’images. Et comme un enchantement, le bébé est arrivé sur le PSN au mois d’août.

Développé pour la PS4 par FlavourWorks, vous incarnez Erica, une jeune femme amnésique qui va devoir faire face à son passé pour résoudre un meurtre. Épaulée par un inspecteur, elle devra faire face à ses démons les plus enfouis afin de percer le mystère qui place autour de son enfance.

LE point fort du jeu c’est son bon petit côté revival des années 1990, période à laquelle les jeux interactifs comme Urban Runner ou X-Files nous faisaient prendre notre pied. La jouabilité est on ne peut plus simple : soit avec la manette en choisissant plusieurs options de dialogues ou d’actions ou son smartphone connecté au même réseau que votre console.

La réalisation est franchement de qualité que ce soit aussi bien du côté de la lumière, des décors ou de la bande-son. Prendre le parti pris du film interactif demande une bonne qualité au niveau du jeu des acteurs. Or, tout le monde n’est pas forcément au même niveau. Le jeu se boucle assez rapidement (1h30), mais plusieurs fins sont disponibles selon les chemins que vous souhaiterez prendre. L’ambiance peut être vite glauque et flippante, mais c’est ce qui fait tout le charme du jeu.

Après, niveau scénario il y a tout de même des petites imperfections qui viennent gâcher l’ensemble. Certains personnages sont vite balayés et le tout ne va pas vraiment au fond des choses. Le dénouement final tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et on se retrouve manette en main à nous dire : « Ah c’est fini en fait ! ».

Vendu au prix de 9,99€ sur le PSN, Erica vaut tout de même le détour si tant est que l’on est capable de faire l’impasse sur un scénario un peu faiblard, mais une réalisation vraiment chiadée. Note : 6.5/10.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here