Récemment récompensée aux Golden Globes, Glenn Close peut légitimement espérer la consécration prochaine, alors qu’elle fait partie des favorites pour le trophée de la meilleure actrice, dans le film du suédois Björn Runge The Wife.

Dans ce film sorti en août 2018 aux USA, elle incarne Joan Castleman, femme de Joe Castleman, alors tout récent lauréat du Prix Nobel de Littérature. La consécration de Joe fait remonter des vielles rancunes, en provenance notamment du fils, écrivain laborieux au succès absent.

Dans l’adaptation du roman écrit par Meg Wolitzer, Runge fait ressortir la jeunesse des deux amants et leur parcours initiatique d’écrivains, dépeignant dans le même temps les problèmes sociaux d’époque et l’évolution de leur couple au fil des années, et au fil du succès. C’est donc à Stockholm, capitale suédoise et apogée d’une carrière d’un prétendant au Prix Nobel, que ces tensions, et ces rancœurs risquent le péril de leur idylle d’une vie.

SUR LE MÊME SUJET :

Amour, confiance, concession sont les thèmes abordés dans ce qui pour Glenn Close pourrait se révéler être le rôle d’une vie. Disponible en VOD à partir du 24 janvier.

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.