Tony Yoka s’impose par TKO contre David Allen

Pour le cinquième round de La Conquête, Tony Yoka affrontait David Allen au Dôme de Paris. L’objectif pour le champion olympique 2016 était de poursuivre sa montée en puissance.

Comme toujours main-event de La Conquête, Tony Yoka affrontait cette fois David Allen (118.3kg). À 26 ans, le Britannique est 14e au classement heavyweight de son pays. Toujours aussi confiant, c’est lui qui rentrait en premier sur le ring. L’Artiste qui faitait sa 4e sortie au Palais des Sports était à 109.9 kilos à la pesée d’hier soir. Pour le reste, le Français est plus grand et avec une plus grande allonge.

Dès le début du combat, c’est bien Yoka qui apparaissait comme le plus entreprenant. En jab, le champion olympique maintenait son adversaire à distance et travaillait. En face, Allen, qui n’a jamais peur de prendre les coups, cherchait le crochet. Pour le second round, Yoka commençait à trouvait sa droite. Si le Britannique ne montrait toujours aucun signe de fatigue, les coups claquaient bien! Après 2 rounds, Yoka s’était pris 6 coups…contre 31 donnés. Pour la troisième reprise, l’ascendant du frenchie commençait véritablement à se faire sentir. Pour le 4e round, l’Artiste effectuait un superbe enchaînement en plaçant notamment un imparable uppercut. Sonné, Allen ne pouvait répliquer. Clairement, le champion olympique déroulait. Il allait pouvoir tester la durabilité de son adversaire sur le reste du combat.

Après 5 rounds, on était désormais à 15 coups reçus pour 74 donnés pour Yoka. Pour le moment, le test était validé. Au début de la septième reprise, son tout premier chez les professionnels, le Frenchie demandait le soutien du public. Lors du 8e round, les coups commençaient à être véritablement lâchés par Yoka. Des « Tony Bamyé » se faisaient même entendre! La question n’était plus de savoir si Yoka allait gagner, mais quand ? L’Artiste se permettait même de chambrer dans les dernières secondes suite à un bon jab. Dans la 10e reprise, Tony était déterminé à aller chercher le KO. le Français donnait tout et s’imposait logiquement par TKO ! « Quand je suis rentré dans le coin au 10e round, je me suis dit ‘merde, c’est maintenant ou jamais !' » a dit le champion après sa victoire;

Photo By: Canal +

Leave A Comment

Your email address will not be published.