Boxe – Tyson Fury et Deontay Wilder se retrouvent à Las Vegas pour une troisième rencontre particulièrement attendue.

Alors que l’on semblait se diriger tranquillement vers un choc pour l’unification entre Tyson Fury et Anthony Joshua, Deontay Wilder est venu gâcher la fête. Ainsi, il a forcé la trilogie face au Gypsy King en lançant une procédure d’arbitrage. Initialement prévu pour le 24 juillet dernier, Fury vs. Wilder 3 était ensuite décalé au 9 octobre suite au contrôle positif au Covid 19 du Britannique.

Round 1 : Deontay Wilder débute en visant le corps de Tyson Fury. Puis change de niveau une première fois en allant au visage. Mettant la pression au Gypsy King, l’Américain a une approche résolument différente. L’Anglais répond avec un une-deux, et va immédiatement au clinch juste après. Alors que Wilder cible encore et toujours le corps, Fury répond par un puissant bras arrière pour conclure la reprise !

Round 2 : Recommençant avec ses jabs au corps, le Bronze Bomber se retrouve pris sur le reculoir à chaque avancée du Gypsy King… qui s’attend désormais aux attaques au corps, et trouve du succès dans ses 1-2.

Round 3 : Les deux hommes échangent beaucoup plus sur cette reprise, et si Fury est le plus actif ; il laisse des ouvertures. Le Gypsy King parvient toutefois à toucher avec le bras arrière, accule son adversaire, et score le knock-down ! Touché et sonné, Wilder parvient à survivre.

Round 4 : N’ayant pas complètement récupéré, le Bronze Bomber recule. Fury semble prendre un clair ascendant. Contre le cours du choc, le Gypsy King se retrouve touché à son tour par énorme bras arrière et est knock-down ! Se relevant, le champion du monde est chancelant… et est encore envoyé au tapis ! L’Anglais est sauvé par le gong.

https://twitter.com/LaSueur_off/status/1447053424160354307

Round 5 : Ayant pleinement profité de l’entre rounds, Fury semble avoir bien récupéré. Moins en verve, Wilder commence à ressentir les effets du clinch adverse. Une reprise moins animée que les précédentes, où les deux hommes en profitent pour récupérer.

SUR LE MÊME SUJET :

Round 6 : Allant systématiquement au clinch, Fury compte mettre à profit son avantage de 18 kilos. Les deux poids lourds envoient les coups puissants sur la reprise. Et Wilder a l’air touché physiquement, lavé par le clinch du Gypsy King.

Round 7 : Tyson Fury dicte le rythme désormais. Mettant la pression, l’Anglais varie avec succès ; et est bien plus actif. Sur un bras arrière, le Gypsy King sonne son adversaire et l’enferme contre les cordes. Chancelant, Wilder est complètement cuit.

Round 8 : Sur le reculoir, l’Américain semble à présent se contenter d’un bras arrière pour remporter le choc. On assiste à une redite de la revanche, avec un Fury qui met la pression. Cuit physiquement, le Bronze Bomber encaisse les multiples avancées adverses. Chancelant sur un nouveau bras arrière ; Wilder va au clinch désormais…

Round 9 : Bousculé par Tyson Fury, Wilder tente d’avancer à nouveau… mais les jambes ne sont plus là. Touché sur un puissant jab, l’Américain se retrouve ensuite à la réception d’une combinaison du champion du monde ! Il est pourtant toujours en vie ! Le Bronze Bomber montre cependant qu’il est toujours présent sur un uppercut.

Round 10 : Sur une-deux, Tyson Fury fait chanceler Wilder ! Décidé à en finir, il enchaîne en combinaison. Si l’Américain va au clinch, le Gypsy King est toujours à l’attaque. Sur un puissant check-hook, Fury signe un deuxième knock-down ! Alors que le choc reprend, Fury va au finish. Toujours vivant cependant, Wilder touche à son toujours pour finir la reprise ! Quel choc !

Round 11 : Sur un bras arrière, Tyson Fury sonne encore Wilder. Cette fois, le Gypsy King enchaîne… et envoie une nouvelle fois le Bronze Bomber au tapis ! C’est terminé : victoire de l’Anglais par KO !

Partager cet article

Crédits photosESPN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Max FC

    Quel combat! Du respect pour Wilder qui a montré un courage et une determination hors norme.

    Répondre
  2. Alexxx

    Super Combat des deux !

    Répondre