MMA – En 2013, Anderson Silva et Chris Weidman se sont affrontés à deux reprises pour la ceinture middleweight. Des années après, ils ont échangé sur leur dernier combat.

En 2013, Anderson Silva s’inclinait à deux reprises face à Chris Weidman, en juillet, il perdait son titre UFC en s’inclinant par KO au deuxième round. En décembre de cette même année, c’est le tibia du Brésilien qui se brisait suite à une tentative de leg-kick bloquée par Weidman.

Presque 8 ans après, c’est Chris Weidman qui a connu la même terrible blessure, face à Uriah Hall, lors de l’UFC 261, en avril dernier, et après 17 secondes de combat. En pleine rééducation, l’Américain a invité Anderson Silva dans son podcast. Les deux hommes sont revenus sur leur deuxième et dernier combat… et Weidman a présenté ses excuses :

« La première chose qui m’est venue à l’esprit quand je me suis cassé la jambe, dès que j’ai touché le sol – en fait, dès que j’ai regardé ma jambe et que je l’ai vue bouger bizarrement, la première chose qui m’est venue à l’esprit a été : ‘Je ne peux pas y croire.’ J’ai pensé à toi. »

« Je me suis dit : ‘C’est comme Anderson Silva. Genre, ma jambe ressemblait à la jambe d’Anderson Silva. C’est quoi ce bordel ? Il n’y a aucun moyen que ce soit ma jambe en ce moment. Et puis tout d’un coup, la douleur arrive. Et je me souviens quand c’est arrivé avec toi, je ne savais pas que ta jambe s’était cassée quand c’est arrivé. Je pensais que tu avais juste mal. »

SUR LE MÊME SUJET :

« J’ai fait le tour de la cage pour célébrer et je me souviens avoir entendu des cris, comme si quelqu’un était en train d’être assassiné, puis je suis venu et je t’ai vu tenir ta jambe. Et je ne pouvais tout simplement pas y croire. Alors que le temps passait, j’ai essayé de te contacter cette semaine-là, je me sentais mal à ce sujet… mais j’ai fini par oublier en quelque sorte. »

« Et je me sens mal maintenant, parce que désormais je comprends la douleur que tu as traversée, toutes les épreuves et les peines que tu as traversées, et cela me fait tellement plus compatir avec toi, avec ces situations. Et pour être honnête, je ne l’ai même jamais dit à voix haute, mais j’y pense vraiment depuis que cela s’est produit, et je tiens à m’excuser auprès de toi. »

Le légendaire Brésilien a alors répondu : « C’est bon. T’inquiète pas pour ça, parce que je sais tout ce qui t’est arrivé comme lorsque je me suis cassé la jambe, je sais que tu n’as pas réalisé. »

Partager cet article

Crédits photosUFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Peyo

    Quel clown, il prépare déjà une échappatoire au cas où Wilder étendrait Fury, ce qui est fort probable et Fury lui même le sait.
    Il n’aurai pas eu peur de l’affronter avant sinon, pourquoi fuir un combat que tu as signé sur un contrat si tu es sûr de toi ?
    Il n’aurait pas cherché ce mega fight avec Joshua ou boxé Schwartz s’il était sûr de gagner.

    Bref le vainqueur de ce combat et donc champion WBC devra affronter le champion Joshua, et unifier les titres, et si ce dernier préfère boxer Fury au lieu du champion Wilder… Quel message de lâche il enverra aux fans de boxe, on aura la preuve qu’il évite les gros combats.

    Répondre