TJ Dillashaw UFC

Suspendu pour deux ans suite à son contrôle positif, TJ Dillashaw assume pleinement son erreur. Le champion déchu s’est livré.

Contrôlé positif à l’EPO le jour de son combat contre Henry Cejudo en janvier dernier à Brooklyn, TJ Dillashaw a écopé d’une lourde suspension. Il ne pourra revenir qu’en 2021 à la compétition. Resté silencieux sur les raisons de ce dopage, le combattant s’est livré dans le podcast de Chael Sonnen. Un Chael Sonnen qui a lui aussi déjà été contrôlé positif au cours de sa carrière.

« D’abord et avant tout, j’ai triché. Je ne veux pas chercher d’excuses. Je voulais descendre de catégorie de poids. Je voulais passer d’une catégorie de poids, en 125 livres et j’ai plaisanté sur la facilité avec laquelle cela allait se faire. » 

« J’ai poussé mon corps à l’extrême. Environ six semaines plus tard, mon corps a commencé à cesser de fonctionner. Il a commencé à être fatigué. Mon taux d’hématocrite baissait fortement. J’étais sur le point de devenir anémique. J’ai décidé de prendre quelque chose que je n’étais pas autorisé à prendre. Ça s’appelait Procrit, c’est un médicament contre l’anémie qui non seulement m’aiderait à perdre du poids, mais me permettrait également d’être moi-même. Je ne suis pas en colère, je l’ai fait parce que je ne pensais pas pouvoir me battre. Je vais évidemment admettre que j’ai triché et que je me suis fait prendre. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here