Après sa victoire face à Taila Santos lors de l’UFC 275. Valentina Shevchenko est revenue sur la décision des juges.

Ce 12 juin 2022 à Singapour, Valentina Shevchenko a défendu sa ceinture face à Taila Santos lors du co main event de l’UFC 275. Après cinq rounds très disputés, les juges donneront victorieuse la combattante kirghize (naturalisée péruvienne) via une décision partagée. En conférence de presse, la championne a assuré « avoir fait tout ce que j’avais à faire » pour gagner son combat.

« Elle était inactive »

Pour justifier la décision des juges, Shevchenko explique : « elle était inactive, et moi, dans toutes les positions, je frappais et je sentais la puissance des coups, j’ai senti ses réactions, car je lui faisais mal. C’est ce qui compte le plus dans les arts martiaux mixtes : les dégâts. Je pouvais le sentir round après round, on pouvait voir les dégâts sur son visage de plus en plus. »

SUR LE MÊME SUJET :

« Bullet », toujours intacte ?

Alors que des observateurs pensent que ces 5 rounds face à Santos ont exposé des faiblesses dans le jeu de la championne, cette dernière semble s’en moquer. « Peut-être qu’elles pensent pouvoir me battre, mais elles ne peuvent pas » résume-t-elle. « Même dans les positions difficiles, je garde un état d’esprit de championne. Je finirai toujours au-dessus. 30 années d’arts martiaux ont fait de moi une adversaire difficile, très dure. Elles pensent qu’elles peuvent, mais elles ne peuvent pas ».

Partager cet article

Crédits photosGetty

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Certes mais elle a eu chaud n’empêche.

    Répondre