Test Adidas Ultra Boost ATR

On prend les mêmes et on recommence, ou presque ! Pour l’hiver adidas a sorti les Ultra Boost ATR. On a testé les runnings.

Visuellement, les Ultraboost ATR sont magnifiques (en Dark Burgundy/Energy ou Core Black/Core Black/Grey Five). Comme pour les éditions précédentes, adidas a crée des chaussures pouvant se porter lors des sorties running comme à la ville. Face à la compétition, ça change et c’est agréable de courir avec de belles chaussures.

Mine de rien, quand on les a aux pieds, on apprécie leur légèreté. Cela se traduit en global par un sentiment de confort (très) rare, avant même de courir.  La tige en Primeknit est particulièrement agréable. Du fait d’une structure renforcée pour l’hiver, on se retrouve dans un chausson très bien maintenu. Le fait que le col monte jusqu’à la cheville est une bonne chose pour protéger du froid. L’inconvénient des Ultra Boost « classiques », pour ceux qui ont les pieds larges (cc Pierre-Andrea), moins épaisses est donc ici atténué. La respirabilité de la chaussure est aussi un gros plus. On pouvait douter avec les ajouts par rapport à la version classique, mais c’est conservé. Bref, l’Ultra Boost est un petit bijou de confort.

Test Adidas Ultra Boost ATR run

La technologie Boost d’adidas que l’on retrouve sur de nombreux modèles : des capsules de thermoplastique sont assemblées par centaine pour servir d’amortisseurs. Ils offrent ensuite un retour d’énergie en fonction de l’effort. L’avantage venant principalement de la conservation de ces propriétés, peu importe la température.

Avec la semelle encore une fois faite par Continental, on ne se fait pas trop de souci quant à la durabilité de la chaussure. Par rapport au précédent modèle, il y a toujours cette petite languette sur le talon entre la semelle Continental et la semelle BOOST qui peut être amenée à se décoller. C’était arrivé pour les précédentes après quelques courses animées. Du reste, l’accroche est comme toujours au niveau et pour l’automne, ce ne sera pas de trop ! Même si l’UltraBoost ATR est bien plus équipée pour l’outdoor que son aîné : attention. Le Primeknit reste un matériau aussi confortable que peu propice aux rencontres avec les ronces. Les sorties en forêt sont donc à bannir. Comme toujours, l’usage sur route est plus que recommandé. Censées être résistantes à l’eau, elles le sont bien, et c’est assez bluffant…jusqu’à un certain point. Pour avoir fait une sortie sous la pluie, la vraie, et couru dans une grosse flaque, les pieds s’en sont souvenus. Prudence pour les plus téméraires donc…

Test Adidas Ultra Boost ATR tenues

Avec cette impression de toujours courir sur les nuages, l’Ultra Boost ATR reste une superbe chaussure. Parée pour l’hiver et pour la météo capricieuse, elle est la chaussure parfaite pour les sorties courtes en ville. À 220 euros, c’est toutefois un investissement. Un investissement pour des chaussures qui se porte aussi de manière plus « casual »…

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here