Aleksander Emelianenko – La Faucille et le Mafioso

Portrait du petit-frère du grand Fedor : Aleksander Emelianenko. Voyage dans l’ombre de la haine.

Ils sont frères. Nés sous le même toit, élevés par les mêmes parents et à la même enseigne, l’un s’imposera comme le combattant de la décennie 2000-2010 et sera considéré par beaucoup comme un Saint parmi les hommes en raison de sa désormais légendaire douceur en dehors des rings. L’autre ? Vous voyez  Cassel dans « les Promesses de l’Ombre » ? Enlevez l’homosexualité, ajoutez 30 kilos de muscle et un niveau international en Combat Sambo, et on y est : Aleksander Emelianenko.

On a l’impression d’entendre le scénario d’un film de Guy Ritchie ou Martin Scorsese et on est presque tentés quand on entend cette histoire de coller quelque part là dedans un petit Liam Neeson ou Mark Wahlberg… « On serait tentés ». Mais pour trouver un acteur aussi intense qu’Aleksander « La Faucheuse » Emelianenko, j’aime autant vous dire qu’il faudrait cravacher sec.

 Aleksander-Emelianenko

Né en 1981 dans la ville de Stary-Oskol, il grandit avec deux frères et une sœur. On ne sait rien des conditions exactes dans lesquelles ils ont été élevés, seulement que c’était la misère la hess la vraie. C’est d’ailleurs ce qui fera dire à Fedor « quand nous étions petits, on avait à peine de quoi manger. Je vois chaque adversaire comme cherchant à me faire retomber dans cette période pauvre. Cet homme doit être éliminé. »

Quand on entend ça, on comprend un peu mieux les caractères extrêmes forgés pendant leur enfance.

S’il semble impossible d’avoir des certitudes sur le sujet, il semblerait qu’Aleksander soit passé par la case frigo lorsqu’il avait la vingtaine. C’est Fedor lui-même qui vendra la mèche dans un magazine, il avait pris pour 5 ans, mais aurait été relâché au bout de 3 et demi. Mais là où les mecs ont quand même le sens du show, c’est que dans le même numéro Aleksander dira ne jamais avoir foutu les pieds en prison ! C’est du grand art, pendant un temps il paraît qu’à Moscou on les surnommait « Shirley et Dino »…

Les ricanements s’estompent quand on commence à se pencher sur les accomplissements sportifs de notre Mickey Cohen des plaines gelées :

En Combat Sambo

  • 5x Champion de Russie
  • 1x Champion d’Europe
  • 3x Champion du monde

En MMA

  • 23 victoires (15 Kos, 5 soumissions) pour 7 défaites
  • vétéran du Pride et du M-1 Global (la meilleure organisation Russe)
  • a combattu Fabricio Werdum, Mirko Crocop, Sergei Kharitonov et Josh Barnett (les meilleurs combattants sur la planète Terre à ce moment-là)

Aleks aka Junior Dos Santos avant l’heure

Si le palmarès n’est pas aussi gargantuesque que celui de Fedor, ça reste dans le monde du combat libre une carrière de très, très gros niveau. Mais surtout, si il n’avait pas eu la vie qu’il a eue en dehors du Ring, avec une boxe Anglaise aussi cannibale et un grade de « 1rst Razryad Grand Master » au Sambo garantissant une polyvalence (pour l’époque) extraordinaire, il aurait sans aucun doute pu aller décoller des scalps dans les plus grandes organisations. Mais quand on viole sa femme de ménage, qu’on se bat dans la rue défoncé à la tise et qu’on se comporte comme Al Capone partout ou on passe, c’est quand même compliqué de rendre une copie un peu sérieuse. Sergei Kharitonov, monstre sur les Rings et ami de Fedor, après avoir passé du temps avec Aleksander confiera que « ce mec est une erreur de la nature, l’endroit idéal pour ce genre de personne c’est en prison », il ajoutera même avec cet humour typiquement slave : « la seule manière qu’il a de mettre un mec KO aujourd’hui c’est avec ses relents d’alcool ». Shoot à 3 points.

Aleksander Emelianenko – La Faucille et le MafiosoNutella, je crie ton nom.

Il y a quelques années il paraissait s’être assagi, et prenait la décision d’aller passer du temps dans un monastère après avoir agressé, bourré comme un coing, des passagers et les membres d’équipage d’un avion de ligne (Depardieu Style, mais en plus vénère). Il était alors apparu dans un petit tablier, à partager son temps entre la confection des magnifiques brioches Vendéennes et la prière. On se prenait à espérer à un renouveau, mais récemment il a été condamné à 5 ans de prison pour avoir volé le passeport de sa femme de ménage pour l’empêcher de fuir, l’avoir forcée à prendre des narcotiques et l’avoir ensuite violée. Et tout ça sans même avoir la carte de membre du FMI garantissant l’immunité ! Si l’influence de son frère Fedor l’a très souvent (officieusement bien sûr) tiré de l’embarras, cette fois il ne pouvait plus y couper.

aleksander-emelianenko-court« je sais pas de quoi on l’accuse, mais le mec a quand même l’air sacrément coupable »

S’il est toujours compliqué de juger en étant d’aussi lointains observateurs, la possibilité d’une possession par Lucifer est tout de même sérieusement envisagée… Si on voulait vraiment verser dans le sensationnel, on pourrait commencer à dresser des parallèles entre les frères Emelianenko et la fraternité entre le Diable et l’Archange St Michel. Mais bon, la multitude de tatouages d’Aleksander indiquant qu’il a fait partie d’un réseau mafieux et tout ça additionné au fait qu’on aimerait bien voir grandir notre enfant, le petit « LaSueur » ici présent, on va éviter de trop se faire remarquer…

Rust

Rust

Envoyé La Sueur à l'international, MMA chez La Sueur
Machine à tuer sympathique. La courtoisie est toujours de mise.
Rust

Les derniers articles par Rust (tout voir)

Photo By: mmajunkie.com, fcfighter.com, wallpaperup.com, Fightland - Vice
1 Discussion on “Aleksander Emelianenko – La Faucille et le Mafioso”

Leave A Comment

Your email address will not be published.