MMA – L’UFC 275 a tenu toutes ses promesses. On ne peut qu’en redemander. Quelle est donc la suite pour les stars qui ont brillé à Singapour ?

Comme de coutume après un UFC numéroté, La Sueur tente de jouer les matchmakers et d’imaginer ce qui pourrait attendre les grands vainqueurs, mais aussi les perdants de la carte. Quelle sera la première défense de ceinture de Jiri Prochazka, nouveau champion light-heavyweight de l’UFC ? Valentina Shevchenko montera-t-elle en bantamweight ou continuera-t-elle à nettoyer la catégorie flyweight ? Voilà nos suggestions.

Jiri Prochazka vs Glover Teixeira 2

C’est vrai, récemment, nous nous réjouissons que les rematchs commencent à disparaître du futur proche de l’UFC. Mais cette fois, c’est différent. Jiri Prochazka a beau avoir discuté avec Jan Blachowicz après sa victoire, et le Polonais a beau agir comme s’il était indiscutable, le fait est que Glover Teixeira était à 30 secondes de garder sa ceinture. Jan Blachowicz, lui, n’a battu Aleksandar Rakic qu’à la faveur d’une blessure dans le troisième round. Quant au vainqueur d’Ankalaev-Smith, personne ne verrait d’inconvénient à ce que, justement, il affronte le Polonais pour le futur title shot.

Glover Teixeira, lui, a 42 ans et ne devrait a priori pas revenir dans l’octogone en 2023. Son objectif est clair : un dernier match en novembre ou décembre, devant son public si possible. S’il venait à décider de prolonger le plaisir, peut-être pourrait-il affronter celui qui, de Smith/Ankalaev ou Blachowicz, n’aura pas le prochain title shot, pour tenter un nouvel exploit. Mais le risque de perdre et terminer sa carrière sans regoûter à un match pour le titre est grand. Et ce serait cruel pour le Brésilien, qui a offert une prestation incroyable contre Prochazka. Non, donnez-nous Prochazka-Teixeira 2 : rarement rematch aura été si mérité !

Valentina Shevchenko vs Katlyn Chookagian/Manon Fiorot (3 septembre)

La victoire de Valentina Shevchenko sur Taila Santos a créé l’émoi, non pas parce qu’il s’agirait d’un « vol » (le score est logique) mais bien parce que pour une fois, la championne a eu l’air « battable ». C’est une certitude, Santos reviendra pour chercher le titre. Lui donner un rematch immédiat n’est donc pas nécessaire et ne sera pas forcément la piste explorée par l’UFC. Dana White a été clair : quoi que « Bullet » veut faire, « si elle le veut assez », elle l’aura. Même le titre bantamweight.

https://twitter.com/ufc/status/1536000621483945984

Problème : Shevchenko a loupé sa chance après sa victoire. « J’affronterai n’importe qui », a-t-elle lancé. Timidement, elle a précisé « bantamweight ou flyweight ». Les limites de la politique du « anyone, anywhere » : sans pointer quelqu’un du doigt, on ne donne pas l’impression de vraiment vouloir ce quelqu’un en particulier. C’est clair, Shevchenko aimerait être « champ-champ ». Mais une prestation tiède et un call-out tiède risquent de la tenir encore un peu éloignée de la catégorie supérieure. Si Nunes bat Peña, il y aura trilogie, pas superfight contre Valentina. Miesha Tate si elle bat Lauren Murphy ? Peut-être, mais notre impression est que Murphy gagnera facilement et enverra Tate à la retraite. Dès lors, la gagnante de Chookagian-Fiorot doit être la suivante…croisons les doigts pour que ce soit Manon.

SUR LE MÊME SUJET :

Taila Santos vs Alexa Grasso/Viviane Araujo (13 août)

Si Taila Santos a offert une performance surprenante et son match le plus difficile en tant que championne à Valentina Shevchenko, la Brésilienne ne compte pour l’instant qu’une victoire face à Joanne Wood à l’intérieur du top 5. Une Wood désormais 10e, et qui reste sur 5 défaites en 7 matchs. Après sa fracture orbitale, Santos aura besoin de chirurgie et ne sera pas de retour avant plusieurs mois, peut-être 2023. En août prochain, Alexa Grasso et Viviane Araujo s’affrontent ; respectivement 5e et 7e, elles voudront se rapprocher du titre après coup. Un duel contre Taila Santos début 2023 pour un title shot plus tard dans l’année aurait du sens.

Weili Zhang vs Carla Esparza

Difficile d’imaginer autre chose, car Dana White a été très clair : la gagnante de Zhang-Jedrzejczyk était la prochaine pour le titre. Si Weili Zhang avait gagné une décision partagée controversée ou n’avait pas montré de progrès, il y aurait peut-être eu polémique. Après avoir éteint Joanna comme personne auparavant, Weili est devenue indiscutable. Elle a qui plus est la chance d’offrir un match-up inédit pour la championne.

https://twitter.com/LaSueur_off/status/1535825216303116289

Jake Matthews vs Santiago Ponzinibbio

La carrière de Jake Matthews à l’UFC semble toujours manquer du petit coup de reins qu’il faut pour aller chercher le top 15. Pourtant, l’Australien a déjà battu des noms tels que Kevin Lee ou Li Jingliang, membres réguliers de ce top. En stoppant brutalement la hype André Fialho, Matthews pourrait à nouveau se rapprocher de l’élite. Santiago Ponzinibbio a récemment quitté le top 15, mais reste à l’orée de celui-ci. L’Argentin reste sur une défaite serrée face à Michel Pereira. Il va devoir regarder vers le bas et un jeune talent comme Jake Matthews peut se servir du vétéran Ponzinibbio comme d’un tremplin…

André Fialho vs Mounir Lazzez

Après trois matchs en deux mois, le Portugais André Fialho va certainement prendre un peu de repos forcé après avoir pris un KO solide des oeuvres de Jake Matthews. Mais connaissant le bonhomme, on devrait le revoir avant la fin de l’année. Le top 30 à 40 de la division welterweight regorge de tueurs et de matchs intéressants. L’un d’eux est Mounir Lazzez, grand talent tunisien déjà âgé de 34 ans et qui va devoir passer la seconde après avoir battu le remplaçant de dernière minute Ange Loosa. Si Fialho stoppe Lazzez, il peut à nouveau regarder vers le haut et tenter de se rapprocher de l’élite.

Jack Della Madalena vs perdant de Shavkat Rakhmonov/Neil Magny (25 juin)

L’UFC tient clairement quelqu’un de spécial en la personne de Jack Della Madalena. Jusqu’ici brillant face à d’autres strikers, il a cette fois prouvé qu’il pouvait se débarrasser d’un lutteur « à la daguestanaise » comme Ramazan Emeev, et ce alors qu’il s’est bel et bien retrouvé en position difficile. Rien d’impossible à ce que Della Madalena se retrouve rapidement propulsé vers le top 15. Shavkat Rakhmonov, 15e, veut lui continuer à progresser et affrontera Neil Magny ; en cas de défaite de ce dernier, 10e, les deux hommes échangeront certainement leur place au classement. Dès lors, Jack Della Madalena pourrait obtenir une chance de top 15.

Ramazan Emeev vs Ange Loosa

Après avoir pris Mounir Lazzez en dernière minute, Ange Loosa mérite certainement une chance de se relancer à l’UFC. Emeev, lui, pourrait jouer sa tête à l’UFC lors de son prochain fight. Réel test pour le prospect canadien Loosa, il peut également se relancer en cas de victoire.

Partager cet article

Crédits photosYouTube UFC
Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    J’espère que Weili va récupérer sa ceinture.
    Et aussi que ça bouge enfin chez les LHW. Elle est bien loin l’époque où la catégorie de Jiří était une véritable fosse aux lions !

    Répondre