Blake Griffin Clippers Pistons

Pour la première fois contre les Los Angeles Clippers au Staples Center depuis son trade, Blake Griffin avait à coeur de prouver leur erreur aux Californiens.

Premier choix de Draft en 2009 sélectionné par les Clippers, Blake Griffin pensait disputer toute sa carrière à Los Angeles. Signant une extension rookie au maximum en 2012, il prolongeait pour 5 ans et 171.2 millions de dollars en 2017. Pourtant, 6 mois plus tard, il était échangé aux Detroit Pistons. Un an après, Quake n’a toujours pas oublié. Pour son grand retour au Staples Center version Clippers, il s’est vengé : 44 points (13 sur 23), 8 rebonds, 5 passes (4 TOs), 3 interceptions. Bref, l’intérieur a tout fait à son ancienne équipe. En prime, les Pistons s’imposent 109 à 104. La vengeance est totale.

Celui qui refusa de serrer la main de Steve Ballmer, propriétaire des Clippers, aima aussi un tweet plutôt équivoque après la rencontre : « Vous ne pouvez pas dire à un mec qu’il est Clipper à vie, puis l’échanger à Détroit six mois plus tard et attendre une poignée de main. Les affaires sont les affaires. Blake Griffin l’a ignoré, est parti et s’est occupé du business Steve Ballmer et des Clippers avec 44 points. »

Honoré par une vidéo hommage, recevant une standing ovation, Blake Griffin a été très bien accueilli au Staples Center. Une manière pour la franchise de se faire pardonner après la gestion de son trade. Signé pour le maximum après une campagne « Clipper for Life », il était échangé 6 mois plus tard… et l’apprenait par une personne extérieure à l’organisation. Désormais, Griffin peut sereinement avancer : « C’est fini et j’avance, ils avancent. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here