JR Smith Game 1 NBA Finals

On nous parle de plus en plus souvent de la légalisation du cannabis en France, à l’image de nombreux États occidentaux (aux États-Unis ou au Canada par exemple). Usage médicinal ou récréatif, le débat va bon train, en faisant la part des choses entre THC et CBD. Mais contrairement à ce que l’on croit souvent, le chanvre n’est historiquement pas qu’une affaire de dealers, de drogués et de médecins, loin s’en faut…

Le chanvre pour doper les animaux ?

On l’a oublié, parce que l’État français en a fait la « chasse aux sorcières ». Pourtant, les chènevières n’étaient pas rares dans la France d’antan, il n’y a pas si longtemps que cela. Dans le Nivernais, on les trouvait au flanc des collines entre les cimes boisées et les pentes réservées aux pâturages. Une description que l’on pourra découvrir dans Le blé qui lève, chef-d’œuvre rédigé il y a près d’un siècle par l’académicien René Bazin, peu suspect de toxicomanie… !

Mais nos anciens ne cultivaient pas ce chanvre pour le fumer, loin s’en faut. Son premier usage était alimentaire pour les bovins. Il permettait en outre de booster leur immunité tout en favorisant la lactation des vaches (et donc l’engraissement des « veaux sous la mère »). Le chanvre était aussi une source de fibres textiles pour faire des cordages, un peu à la manière du lin. Enfin, on s’en servait comme plante médicinale ou de fortifiant à l’attention des êtres humains quand cela s’avérait nécessaire, sous forme de tisanes notamment. Son interdiction est donc jugée incompréhensible par certains, comme l’association Kokopelli, qui y voient un moyen comme tant d’autres de briser l’élevage paysan traditionnel et l’autonomie familiale.

Le chanvre bon pour les sportifs ?

Le chanvre – ou Cannabis sativa, c’est-à-dire « cannabis cultivé » – avait quasiment disparu de France et d’Europe. Nous assistons cependant à son renouveau, avec déjà près de 8 000 hectares cultivés pour le seul Hexagone ! Ce chiffre ne cesse de croître d’année en année.

Minéraux en pagaille, vitamines innombrables, protéines bienvenues et autres acides oméga-3 en font un véritable « super-aliment ». On peut heureusement en trouver aujourd’hui sous forme d’infusions, de pâtes, de graines ou encore de barres énergétiques grâce à des marques comme Hello Joya pour ce qui est du bio. L’entreprise Hello Joya propose également des produits à base de CBD (cannabidiol), permettant d’aller plus loin dans l’effort et une meilleure récupération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here