On a testé les chaussettes La Chaussette de France (LCF)

Après plusieurs semaines d’attente, j’ai enfin eu la chance de pouvoir essayer les chaussettes La Chaussette de France (LCF). On m’a proposé deux types de chaussettes : une paire pour le run urbain avec la gamme « Mercury » et une autre version trail, la « Nepal ».

Premièrement, ces chaussettes sont fabriquées en France, par une entreprise française, c’est déjà un bon point pour moi. Ensuite, leur gamme est très complète, vous trouverez sur leur site une quantité de paires différentes, suivant vos envies et vos besoins. Deuxième bon point. Mais, même si cela est important, l’essentiel reste le confort et le ressenti pendant la course.

Les chaussettes « Mercury » :

J’ai réalisé ce test dans un contexte très urbain, sur une distance de 12 kilomètres et avec un temps chaud. Ma première impression est que les chaussettes sont très bien taillées. Elles enveloppent parfaitement mon 42-43, il n’y a donc aucune surprise sur ce point. On s’y sent bien.

De jolies couleurs, le logo avec les 3 bandes de notre drapeau national, il ne reste plus qu’à aller courir. Au retour de ces 12 kilomètres très chauds, mes pieds sont ravis ! Aucune douleur, aucune gêne, je n’ai noté aucun frottement inopportun. Bref je suis très content du test.

L’évacuation de la transpiration prônée sur le package fonctionne très bien puisque j’ai les pieds quasiment secs à l’arrivée. Et le côté douceur est garanti 🙂 (Oui les runneurs aiment sentir la douceur sous leurs pieds). Enfin, le petit plus avec une petite languette remontant sur le tendon d’Achille afin de bien épouser la forme de la chaussure sur l’arrière.

Chaussette de France Mercury

Les chaussettes de trail « Nepal » :

Pour ce test, je ne suis pas allé au Népal, mais plutôt dans une forêt non loin de chez moi. Distance de 16 kilomètres, terrain mixant bitume et chemin forestier, chaleur élevée.

Dès que j’enfile les chaussettes, je sens immédiatement que mon pied est tenu solidement. C’est un peu difficile à expliquer, mais c’est un peu comme quand vous mettez un t-shirt de compression (pour celles et ceux qui en mettent). On est serré, mais pas gêné, on est bien maintenu. Les premières minutes, cette sensation est assez étonnante puis on s’y habitue très bien. C’est comme une deuxième peau.

Sur le run, le pied est parfaitement tenu, cette sensation deuxième peau est très appréciable, on se sent finalement plus libre et on ressent mieux le sol. La douceur est au rendez-vous (il faudra voir cela après plusieurs 10aines de kilomètres avalés évidemment), aucun échauffement, aucune friction, et des pieds secs à l’arrivée. La thermorégulation fonctionne.

Chaussette de France Nepal

En bref, une excellente expérience avec cette paire de chaussettes, et je n’ose imaginer le régal que cela doit être d’enfiler des chaussettes plus haut de gamme !

Pour conclure, les tests de ces deux paires sont très concluants. Les prix sont abordables (entre 15 et 20 euros pour les entrées de gamme) comparés aux autres marques spécialisées en running. Comme je le disais en préambule, LCF présente l’avantage d’être une entreprise française et travaillant en France. Et les produits sont de qualité évidente. Je ne peux que vous conseiller d’aller en essayer une paire !

Photo By: La Chaussette de France/facebook

Leave A Comment

Your email address will not be published.