MMA – Dans une interview exclusive pour La Sueur, Ciryl Gane est revenu sur la fameuse vidéo de son sparring avec Francis Ngannou, son prochain adversaire.

Ciryl Gane s’apprête à vivre le moment le plus important de sa carrière. Le 22 janvier prochain, le « Bon Gamin » défiera Francis Ngannou, son ancien partenaire d’entraînement, pour la ceinture des poids lourds UFC. Il pourrait ainsi devenir le premier Français à devenir champion incontesté dans l’organisation reine. 

Alors que la pression commence à monter, une vidéo le montrant à son avantage lors d’un sparring avec son prochain adversaire a refait surface. Ngannou a déjà réagi en affirmant que la vidéo l’avait bien fait rire. 

« Quand ils veulent mettre en avant quelque chose, ils choisissent leurs images », a notamment déclaré le “Predator“. 

Aujourd’hui, c’est au tour de Gane de donner son point de vue sur ces images. Dans une interview exclusive pour La Sueur, le Français a reconnu que la vidéo en question le mettait en valeur.

« Je pense qu’il a raison, cette vidéo me met en valeur », a-t-il déclaré. « Très clairement cette vidéo me met en valeur. C’est comme dans tous les sparrings. Aujourd’hui, deux ou trois fois par semaine, je fais des sparrings avec Nassourdine (Imavov). Il y a des moments où c’est moi qui mène les échanges et il y a des moments où c’est lui qui mène les échanges. Tu as des bons et des mauvais passages dans tes différents sparrings, dans tes différentes semaines. »

SUR LE MÊME SUJET :

« Je suis quelqu’un d’honnête, je ne vais pas mentir. Là, c’était une partie où c’était assez posé et j’arrivais à développer tranquillement ce que je faisais », a ajouté Gane. « Mais il y a eu des séances de sparring où c’était plus lui qui me mettait mal à l’aise que moi qui le mettais mal à l’aise. Un coup c’était moi, un coup c’était lui. De là à dire qu’il était largement au-dessus ? Non, ça ce n’est pas vrai. »

Les deux hommes n’ont pas fait beaucoup de sparrings ensemble, Ngannou ayant ensuite quitté la France pour les Etats-Unis. Néanmoins, Gane a eu le temps de goûter à la force de frappe du Camerounais. 

« Forcément lors des sparrings, j’ai vu quel type de fighter il était », a-t-il déclaré. « C’est quelqu’un qui n’est pas trop dans la technique, ça se voyait dans les sparrings. Quand je voulais tourner un peu technique, je voyais que techniquement j’étais au-dessus. Et dès qu’il mettait un peu le power ça cassait le délire du sparring. Très clairement j’ai ressenti sa force de connexion, sa force de punch. Je me répète un peu mais je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi puissant que lui. Aujourd’hui, que ce soit en boxe anglaise ou en MMA, je ne vois pas quelqu’un d’aussi puissant que lui. »

Francis Ngannou et Ciryl Gane s’affronteront en main event de l’UFC 270, le 22 janvier prochain. Quel est votre pronostic pour ce choc ?

Partager cet article

SourceLa Sueur
Crédits photosLieutenant's Loft MMA (YouTube)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.