Véritable star de la boxe anglaise chez les femmes, Claressa Shields devrait bien se laisser tenter par le MMA.

Championne olympique en 2012 et 2016, Claressa Shields n’a pas perdu de temps pour marquer son territoire chez les professionnelles. À 24 ans, la middleweight présente un bilan de 9-0 (2 KOs) en carrière et est l’actuelle championne du monde WBA, WBC, IBF et WBO middleweight. Alors qu’elle s’apprête à partir à la conquête des titres WBC et WBO light middleweight le 10 janvier prochain, l’Américaine a fait part de ses ambitions pour la fin d’année :

« Concernant Amanda Nunes, oui, qu’elle vienne. Viens. Elle a dit qu’elle me combattrait s’ils lui offraient 1 million de dollars. Offrez-lui 2 millions de dollars, faites-la monter sur le ring. Mettez-la sur le ring avec moi pour qu’ils sachent que je suis la plus dangereuse quand il s’agit de boxer. Personne ne peut me battre dans ce domaine. Concernant 2020, j’aurai mon premier match de MMA à la fin de l’année. J’ai donc beaucoup de projets. Je peux tout faire, j’ai 24 ans. Je suis jeune, j’ai faim et je me battrai contre qui que ce soit ».

Alors que l’UFC prépare le lancement de sa structure Zuffa Boxing pour l’Anglaise, deux combats face à Nunes pourraient être envisageables : l’un en boxe, l’autre en MMA. Pour se préparer au mieux, Shields prévoit de s’entraîner avec… Jon Jones (via DAZN) : « Après ce combat, j’ai un petit camp avec Jonny ‘Bones’ pendant environ une semaine ou deux pour voir si je peux simplement me familiariser avec le MMA et le jiu-jitsu et voir si je peux m’entraîner pour faire ce genre de choses et voir comment mon corps va réagir. »

1 COMMENTAIRE

  1. Insupportable cette condescendance qu’ont certains boxeurs envers le mma, un ring reste un ring, c’est bien plus réglementé et finalement assez peu complet malgré une efficacité indéniable , mais c’est pas la même histoire dans une cage, avec les kicks, genoux et le ground and pound

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here