MMA – L’été dernier, Conor McGregor faisait la une des journaux suite à une affaire d’exhibition et agression sexuelle.

Clamant son innocence depuis le départ, Conor McGregor peut souffler. En vacances en France l’été dernier, le Notorious faisait la une pour une nouvelle affaire extrasportive. Placé en garde à vue suite à une accusation d’exhibition sexuelle et agression sexuelle, l’Irlandais voit les charges pénales pesant sur lui être abandonnées.

Selon TMZ Sports, qui s’est procuré le document officiel du tribunal judiciaire de Bastia, Conor McGregor a reçu un avis de classement sans suite pour les faits d’exhibition sexuelle et d’agression sexuelle.

Le document écrit : « L’examen de cette procédure ne justifie pas de poursuite pénale au motif que les faits ou les circonstances des faits de la procédure n’ont pu être clairement établis par l’enquête. Les preuves ne sont pas suffisantes pour que l’infraction soit constituée, et que des poursuites pénales puissent être engagées. »

La porte-parole de Conor McGregor, Karen Kessler, a précisé à TMZ Sports que les autorités françaises avaient mené une enquête criminelle, et que les analyses ADN avaient bien confirmé les propos de l’Irlandais.

Le Notorious retrouve Dustin Poirier le 10 juillet prochain en main-event de l’UFC 264, pour une trilogie particulièrement attendue des fans.

Partager cet article

Crédits photosZuffa LLC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *