Le quarterback des Dallas Cowboys, Dak Prescott, a été accusé selon Darren Rovell d’ESPN « de faire signer par une machine au lieu de les signer lui-même ».

L’entreprise Beckett Grading Services, qui évalue les cartes de joueurs à échanger, a refusé d’authentifier les signatures du dernier Rookie of the Year. Steve Grad, principal authentificateur pour l’entreprise Beckett, a déclaré que ces signatures « semblaient faites par une machine ». Le manque de mouvement naturel a mené Grad à penser que ces autographes auraient été faits par un stylo automatique, machine que certains politiciens utilisaient pour signer des documents dans les années 50. « Je n’ai jamais entendu une histoire pareille d’un athlète moderne », rajoute Grad.

[tweet https://twitter.com/darrenrovell/status/882629203828539392]

Rovell précise qu’il est possible que Prescott n’ait jamais vu les fameuses cartes, et ne soit même pas au courant que ses signatures soient des répliques. Lorsque Panini envoie une carte à signer par un joueur, il est nécessaire que le joueur signe une déclaration attestant que cette signature est authentique.

Cette histoire n’est pas une première. Toujours selon Rovell, Panini déclarait en mai avoir découvert que le linebacker des Falcons Takkarist McKinley n’avait pas lui-même signé ses cartes. En tout état de cause, si Dak reproduit la même saison que l’an dernier, nul doute qu’il continuera à signer un grand nombre d’autographes, de sa propre main.

Tags Cowboys

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *