Boxe – Samedi dernier se sont affrontés les deux titans des Heavyweight Deontay Wilder et Tyson Fury. L’Américain n’en est pas sorti indemne en y laissant sa main droite à cause d’un os de doigt cassé.

C’était l’affiche du week-end, le troisième volet de la rivalité mythique du haut du tableau des Heavyweights. Affiche ayant parfaitement tenu ses promesses, avec plusieurs knockdowns dans le combat et soldée par une finition magnifique de Fury. La soirée était évidemment moins bonne pour le clan Wilder qui retrouve son athlète avec plusieurs dégâts au visage et surtout à sa légendaire main droite.

« Il guérit actuellement. Si tout va bien, après l’opération de la main, il cherchera probablement à monter sur le ring au milieu de l’année prochaine, comme avril ou mai. » Ce sont les mots du co-manager de Wilder, Shelly Finkel à The Sun, qui est positif sur son retour en forme. Le dirigeant ajoute que « peu importe le résultat » de la revanche Joshua – Usyk, « Deontay Wilder sera toujours intéressé pour un choc face à l’Anglais ».

SUR LE MÊME SUJET :

Âgé de 35 ans et sur 2 défaites consécutives, Wilder se rapproche évidemment de la fin de sa carrière. Il le sait, et son équipe aussi. Le Bronze Bomber ne reviendra que pour des affiches massives que les fans de boxe anglaise demandent. Il semble lui-même n’avoir que la tête à ce superfight face à Joshua : « Ce serait un choc énorme, peu importe ce qui se passe dans le combat Joshua – Usyk. »

Partager cet article

Crédits photosTop Rank

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.