Après 17 ans d’obstination, le tournage du film : « The Man Who Killed Don Quixote » de Terry Gilliam vient enfin de s’achever…

Cette adaptation de l’oeuvre de Miguel Cervantes symbole de l’opiniâtreté de Terry Gilliam et véritable malédiction du cinéma – pourrait – finalement sortir dans nos salles. Rien n’est moins sûr …

Cette oeuvre damnée du cinéma n’en est pas à ses premiers déboires. En effet, le projet lancé en 2000, avec Johnny Depp et Jean Rochefort s’est couronné d’un échec retentissant du fait d’un budget explosé, des problèmes de santé de l’acteur Jean Rochefort et des conditions de tournage particulièrement difficile. Ce tournage désastreux donnera même lieu au célèbre documentaire Lost in la Mancha de Keith Fulton et Louis Pepe.

Terry Gilliam tentera à plusieurs reprises de relancer son projet sans grand succès. C’est en mars 2017 que débute finalement le tournage soutenu par Amazon Studio et 17 millions d’euros de budget. À l’affiche : Jonathan Pryce et Adam Driver dans les rôles principaux ainsi que Olga Kurylenko, Stellan Skarsgard et Rossy de Palma. C’est dimanche 4 juin, que Terry Gilliam annonce la nouvelle sur sa page Facebook : « Désolé pour ce long silence. J’ai été occupé à charger ce camion et suis maintenant en route vers chez moi. Après 17 ans, nous avons terminé le tournage de l’Homme qui tua Don Quichotte. Muchas gracias à toute l’équipe et aux croyants. Quichotte est vivant ! ».

Hélas, la sortie de « The Man Who Killed Don Quixote » pourrait encore être retardée, en effet, en mai dernier, le producteur portugais Paul Branco d’Alfama Films (ex-camarade de Gilliam et en conflit avec le cinéaste) déclare posséder les droits du film. Une procédure judiciaire à depuis déclarer le tournage illégal et des poursuites sont en cours à l’encontre de Gilliam.

Le chemin du prodige de Terry Gilliam est encore semé d’embûche, mais grâce à son obstination légendaire on espère voir un jour ce projet titanesque dans nos salles obscures. Par Pierre L

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *