Eddie Alvarez détruit Rafael Dos Anjos et devient champion Lightweight

UFC Fight Night 90 – Rafael Dos Anjos vs. Eddie Alvarez

Hier soir, avait lieu dans un certain anonymat, l’UFC Fight Night 90 et c’est Eddie Alvarez complètement déchaîné qui est reparti avec le scalp de Rafael Dos Anjos et le titre de champion du monde lightweight.

La dernière fois que Rafael Dos Anjos devait combattre, c’était pour le titre face à Conor McGregor… Blessé au pied, il déclara forfait (le récit ici). Pour son premier combat depuis décembre 2015 et la première défense de son titre face à Donald Cerrone, il a donc mordu la poussière. Mettant fin à un Run de 10-1 monstrueux, Dos Anjos va devoir se reconstruire. Pas vraiment aimé des fans, il ne devrait pas avoir droit à un rematch immédiat et n’aura pas les avantages laissés au champion… Ça s’annonce compliqué pour lui.

En 1 round et 3 minutes 49, Eddie Alvarez (28-4 MMA, 3-1 UFC), complètement déchaîné lui aura tout fait dont un magnifique flying knee dans les dents. À l’UFC depuis 2014, le combattant de 32 ans touche enfin le Graal. C’est donc une troisième victoire consécutive pour lui.

Si le début du combat était équilibré avec des lourds kicks de part et d’autre, la puissance meurtrière des poings d’Alvarez a fini par gronder. Enragé comme les chiens de Ramsay Bolton, il ne lâchera pas sa proie et le pauvre RDA (25-8 MMA, 14-6 UFC) finira littéralement KO debout.

Alvarez : « I had him hurt and I let it go, I knew I had to bring it. »

Il ajoute donc une nouvelle dépouille à sa bien belle collection qui comprenait déjà le scalp des ex-champions Gilbert Melendez (Strikeforce) et Anthony Pettis (UFC and WEC). Pas mal en deux ans d’UFC. Sachant que le gars a été champion au Bellator et qu’il a vaincu Shinya Aoki, champion du DREAM en 2012, on se dit que le statut du GOAT en lightweight n’est plus très loin pour lui. La prochaine étape ? Le nom de Conor McGregor (19-3 MMA, 7-1 UFC) est ressorti pour son prochain combat. Duel que ne refuserait pas Alvarez, loin de là.

Alvarez : « I would ask Dana White please to give me an easier fight like Conor McGregor. »

Avec cette performance MAJUSCULE, celui qu’on appelle « The Underground King » est enfin sur le devant de la scène.

Photo By: mmafighting.com, Esther Lin
3 Discussions on
“Eddie Alvarez détruit Rafael Dos Anjos et devient champion Lightweight”

Leave A Comment

Your email address will not be published.