UFC Fight Night: Mullarkey v Ziam

MMA – Plus d’un an après son dernier combat à l’UFC, Fares Ziam revenait à Abu Dhabi pour affronter Jamie Mullarkey.

En septembre 2019, Fares Ziam s’inclinait par décision lors de ses débuts à l’UFC en short notice. Plus d’un an plus tard, il dispute son deuxième combat dans l’organisation, toujours à Abu Dhabi.

Round 1 : À l’aise en striking, Fares Ziam débute bien en variant bien entre leg-kicks et feintes. Son adversaire décide alors de changer de niveau et réussit son takedown contre la cage. Le Frenchie inverse cependant bien la tendance et se relève tranquillement tout en scorant des frappes puissantes au sol, coudes notamment. Alors que le combat reprend debout, Ziam poursuit son ascendant sur le combat, les leg-kicks passent. Pour finir la reprise, il décide alors de tenter un single-leg… qui passe. Si Mullarkey se relève aussitôt, cela instaure le doute chez l’adversaire, et c’est aussi une mise au sol validée.

Round 2 : Toujours aussi mobile, Fares Ziam cherche à rester au milieu de la cage pour pleinement s’exprimer. L’Australien impose toutefois une pression plus forte que lors du premier round. Après quelques secondes d’inaction, Ziam tente et réussit un genou sauté ! Mullarkey fait alors parler son grappling pour temporiser. S’il ne rencontre pas le succès escompté, l’Australien gagne de précieuses secondes et enchaîne deux takedowns. Sans pour autant causer de dommages, Mullarkey reste une bonne partie de cette fin de reprise ne position dominante avant que Ziam ne se relève.

https://twitter.com/lasueur_off/status/1317578823056183299

Round 3 : Le jab de Fares fonctionne très bien pour ce début de dernier round. Dépassé debout, Mullarkey n’a d’autre choix que de changer de niveau : mise au sol validé, mais Ziam se relève immédiatement. Confiant, c’est au tour du Franco-Algérien de tenter le takedown. Malheureusement pour lui, l’Australien inverse la situation. Après avoir bien défendu contre la cage, Ziam se retrouve mis au sol sur un takedown au centre de l’octogone. Le Frenchie se sort de cette situation compromettante et finit fort en enchaînant les frappes au sol ! Il se savait attendu en grappling, défensivement, le combat a été plutôt géré dans le domaine : victoire par décision unanime 29-28, 29-28, 29-28.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here