La remontée des françaises au 4x400m des Championnats d’Europe 2014

Lors des championnats d’Europe 2014, le quatuor Marie Gayot, Agnès Raharolahy, Muriel Hurtis, Floria Guei décrochait l’Or au 4x400m contre toute attente.

Une course pour l’histoire. Alors que l’Ukraine et la Grand-Bretagne semblaient se disputer seules les deux premières places, la France fera un come-back retentissant. 3 minutes 24 secondes et 27 centièmes pour l’éternité.

La méconnue Floria Guei nous offrira une dernière ligne droite de rêve pour coiffer au poteau l’Ukraine et la Grande-Bretagne. Les tricolores terminaient ainsi 5 centièmes devant l’Ukraine et 7 centièmes devant la Grande-Bretagne. Pourtant la France pointait en 4e position à une dizaine de mètres du trio de tête lors de sa prise de témoin. Patrick Montel et Stéphane Diagana n’en croient pas leurs yeux, elles viennent de faire vivre à leur pays le plus beau retournement de situation de l’histoire de l’athlétisme français féminin.

« Un relais, c’est quatre fois moins de pression et quatre fois plus de plaisir partagé » – Stéphane Diagana

Cette performance est d’autant plus remarquable qu’aucune des jeunes femmes du quatuor n’étaient très performantes individuellement. En effet, la meilleure Française du relais, Marie Gayot, terminera septième et avant-dernière en 52 »14 de la finale continentale du 400m. La victoire du relais français 4×400 féminin, à l’image de titre mondial chez les hommes sur 4×100 en 2005 est donc celle du collectif.

Au final, cette édition des championnats d’Europe d’athlétisme aura été fructueuse pour la France. Les bleus finissaient avec 23 médailles, dont 9, en or, suffisant pour terminé deuxième nation européenne derrière la Grande-Bretagne. À noter qu’à Zurich, les Britanniques nous devançaient uniquement au nombre de titres avec 12 contre 9.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
NBA, NFL, UFC et bien plus encore.
Photo By: @philousports

Leave A Comment

Your email address will not be published.