MMA – Ils se feront prochainement face, à l’occasion de l’UFC 270. Pour l’heure, Francis Ngannou pense connaître le plan de Ciryl Gane.

La guerre des mots continue à l’aube de l’UFC 270*. Ainsi, dans la nuit du 22 au 23 janvier, une opposition explosive éclatera du côté des poids lourds de l’UFC. À ce moment, l’indomptable Francis Ngannou fera face à l’inattrapable Ciryl Gane. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le duel est attendu par les fans. Il faut dire que l’UFC a réservé le premier pay-per-view de l’année pour cette affiche particulièrement alléchante. Aussi, la question est de savoir qui ressortira vainqueur. Cela passe immanquablement par les stratégies mises en place par les équipes des deux athlètes.

*L’UFC 270 Francis Ngannou vs. Ciryl Gane est diffusé dans la nuit de samedi 22 à dimanche 23 janvier à partir de 4h du matin en direct sur RMC Sport (disponible ici)

Justement, à ce jeu, le « Predator » pense connaître à la perfection le plan du « Bon Gamin ». Et cela se résume à une seule personne : Fernand Lopez, le coach de Ciryl Gane. En effet, Francis prétend connaître par cœur son ancien coach et ainsi être en mesure de lire en lui comme dans un livre ouvert. Pour Megan Olivi et la chaîne de l’UFC, il confie les mots suivants.

« Eh bien, je pense que c’est tout le contraire. Je ne pense pas que Fernand Lopez sache quoi que ce soit sur moi. Je pense être un athlète complètement différent. En revanche, je sais tout de lui, je peux littéralement penser comme lui. Je sais quelle est sa stratégie, je peux me mettre dans sa tête et visualiser exactement ce qu’il fait, parce que je connais l’homme. Je sais comment il pense, bien plus qu’il ne peut l’imaginer. »

SUR LE MÊME SUJET :

Ainsi, Francis Ngannou apparaît particulièrement confiant avant sa rencontre avec Ciryl Gane. En effet, le champion est convaincu d’être préparé à tout ce qui va l’attendre le jour J. S’il dispose d’un coup d’avance sur tout ce que proposera Gane dans la cage, c’est effectivement un avantage certain dont il dispose.

Reste à savoir si tout se passera comme prévu pour le champion. Rendez-vous dans la nuit du 22 au 23 janvier !

Partager cet article

SourceUFC - YouTube
Crédits photosUFC - YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Marc

    il a aussi dit à Megan qu’il ne reconnait pas la ceinture intérimaire et qu’elle n’existe pas. (la ceinture, pas Megan :-)). Francis a tellement besoin de se rassurer tout le temps. Non seulement chaque interview montre à quel point il est fragile (un peu comme les gamins « même pas peur! ») mais je me demande ce que fout Marquel Martin et son team, à le laisser se ridiculiser ainsi. Je l’aime bien Francis, mais s’il croit pouvoir entrer dans la tête de Fernand, et bien je félicite Fernand car je suis convaincu que son gameplan personnel c’est de lui laisser croire cela. Francis doit mettre KO Ciryl en étant prudent, à coup de leg kicks et réduire la distance, puis de le KO. Ciryl pour lui, maintenir la distance, le faire courir, douter avec un max de feintes, de jabs et kicks. S’il passe les 10 premières minutes, le VO2max de Francis aura chuté et Ciryl décidera de le terminer. Ciryl ne met pas KO il écoeure ses adversaires. Ceci étant dit, sur le papier c’est 50/50, mais je crois que le fightIQ surpasse la puissance brute.

    Répondre
    • Josh

      Belle analyse ! Rendez-vous le week-end prochain 😉

      Répondre