MMA – Greg Hardy livre ses impressions avant d’affronter Aleksei Oleinik pour le dernier fight de son contrat avec l’UFC.

Le 22 janvier, Greg Hardy (7-4) effectuera sa dixième et peut-être dernière apparition dans la cage de l’UFC. Pour l’occasion, il affrontera un vétéran du game, en la personne d’Aleksei Oleinik (59-16). En effet, il s’agit du dernier fight de son contrat avec l’UFC. Et après avoir subi deux défaites par KO contre Marcin Tybura puis Tai Tuivasa, il n’est pas certain que l’organisation décide de le conserver dans ses rangs. 

Cependant, quelle que soit l’issue de son histoire à l’UFC, Hardy ne regrettera rien. Comme il l’a expliqué auprès de BJPENN, il a toujours donné le meilleur de lui même dans l’octogone et pense avoir fait sa part du travail pour satisfaire les fans. 

« Je me suis battu pour mon travail depuis que je suis là-dedans », a-t-il déclaré. « Rien n’est garanti à l’UFC, rien n’est garanti dans la NFL, donc c’est ma voie. Je suis très à l’aise dans ce couloir. Les deux derniers fights, je me battais pour un contrat, je vous le promets. »

SUR LE MÊME SUJET :

« C’est un business », a poursuivi Hardy. « Ce qui est cool avec moi, c’est que j’ai été du côté des affaires pendant si longtemps. Beaucoup de ces gars se sont battus toutes leurs vies et n’ont pas fait de business. […] Pour moi, si je gagne et qu’il ne me signe pas à nouveau, ce sera un remerciement parce que ça a été un sacré spectacle. Mes fans l’ont aimé, vous l’avez aimé, j’ai passé un bon moment et nous allons de l’avant. »

Bien que le style de son prochain adversaire ne soit pas forcément à son avantage, l’ancien joueur de NFL se voit avec la main levée à la fin du fight. Et si malgré cette victoire, l’UFC ne le prolonge pas, il ira certainement exercer ses compétences ailleurs. 

« Je ne pense pas que je vais perdre. Mais, si je le fais et qu’il décide de ne pas me garder, c’est la même chose, c’est un plaisir. L’UFC n’était pas obligée de me laisser entrer, de me laisser briller. Ils l’ont fait et nous avons passé un sacré moment. Je pense que j’ai été sur toutes les cartes de Conor. C’était une sacrée aventure. Tout comme lorsque j’ai quitté les Cowboys (de Dallas). J’espère avoir fait plus que ce que vous m’avez donné. Je pense que je l’ai fait et je pense que je vais continuer à le faire », a-t-il conclu. 

Partager cet article

SourceBJPENN.com
Crédits photosGreg Hardy (Instagram)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.