Guardians – Quand les Russes font des blockbusters

Projet de longue date, la version Russe des Avengers, Guardians s’apprête enfin à sortir au cinéma.

Avec un budget de 5 millions de dollars (330 millions de roubles), Guardians est bien loin des grosses productions américaines. Pourtant, à la vue du trailer et malgré quelques effets de CGI hasardeux, le rendu est très satisfaisant. Une suite, Guardians 2 est même déjà confirmée !

Le pitch : Durant la guerre froide, une organisation secrète appelée « Patriot » monte une équipe de superhéros soviétiques. 4 personnes voient leur ADN modifié pour défendre le pays des éventuelles menaces extérieures.

On se retrouve ainsi avec une équipe qui reprend la recette des Avengers et de l’univers Marvel. On a ainsi Ler (Sebastien Sisak), personnage qui peut contrôler la terre et la roche. Ursus (Anton Pampushnyy) un terrifiant berserker. Dans le trailer on peut voir qu’il a différentes étapes de transformation d’homme-ours à gros nounours. Khan (Sanzhar Madiev), la caution play-boy du blockbuster russe avec un personnage quasiment copié trait pour trait sur le Winter Soldier. Xenia (Alina Lanina), la seule femme de l’équipe, capable de contrôler l’eau et très agile. Chacun des membres de l’équipe doit représenter un peuple de feu l’URSS avec les caractères (et pouvoirs) qui en découlent… Ler, celui qui contrôle la roche est donc arménien. On vous laisse deviner pour le reste.

Sans être révolutionnaire, Guardians s’annonce comme une bonne récréation. Ça sortira le 23 février prochain en Russie, on espère une date en France. Récemment, on avait bien apprécié On – drakon, conte heroic-fantasy sur un homme dragon et un amour presque impossible avec une Princesse.

Photo By: Turbo Films

Leave A Comment

Your email address will not be published.