En main-event de l’UFC Singapour, Holly Holm a renoué avec la victoire en s’imposant face à Bethe Correia au troisième round.

Tombeuse de Ronda Rousey en 2015, Holly Holm (11-3 MMA, 4-3 UFC) était devenue LA nouvelle star chez les femmes. Malheureusement pour The Preacher’s Daughter, elle s’était inclinée trois fois de suite dans la foulée. À Singapour contre la dangereuse Bethe Correia (10-3-1 MMA, 4-3-1 UFC), elle jouait donc sa survie parmi l’élite de l’élite chez les femmes.

Ainsi après sa parenthèse tristement célèbre en featherweight, Holly Holm a fait le travail contre la Brésilienne. Elle a conclu sa performance globalement dominante par un superbe finish. Dans la lignée de sa dernière victoire en carrière, c’est par un headkick qu’elle s’offre la tête de Correia. Avant ce véritable highlight, le combat n’avait pas vraiment soulevé la foule de Singapour… Il a fallu que Correia ne provoque Holm en baissant sa garde pour que le headkick, fatal, arrive. Très émue après son KO, Holm a remercié ses proches lors de la traditionnelle post-fight interview.

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *