MMA – Visiblement, Israel Adesanya ne semble pas apprécier la façon dont certains médias traitent ses performances à l’UFC.

Avant l’UFC 276, Israel Adesanya avait déjà défendu son titre face à Robert Whittaker, Marvin Vettori, Yoel Romero et Paulo Costa. C’était désormais Jared Cannonier qui avait sa chance au titre ce week-end à Las Vegas. Le Nigérian était encore une fois ressorti victorieux de son affrontement. Ce face-à-face a divisé les fans de MMA. Certains d’entre eux ont apprécié la performance du champion. Mais d’autres l’ont accusé de vouloir faire le minimum syndical pour conserver sa ceinture. Israel Adesanya semble toutefois régner en maître sur la division.

P*taclic ?

Lors de la conférence postérieure de l’UFC 276, le champion middleweight a exprimé son point de vue sur les médias abordant le thème du MMA : « J’apprécie ce que vous faites. Mais, je le dis, pas seulement pour moi, mais pour les autres fighters, faites attention à ce que vous dites. Faites attention à la façon dont vous faites du p*taclic. Ces conneries sont lâches. […] Parce que je sais comment YouTube marche à l’heure actuelle. Et je sais comment ces interviews fonctionnent. Soyez juste attentif, car je pourrais faire votre travail, mais vous ne pouvez pas faire le mien. Souvenez-vous de cela, merci. »

SUR LE MÊME SUJET :

Message ciblé ?

Bien que ce discours semble exprime un ras-le-bol sur l’ensemble des médias mettant en lumière le MMA, il est possible que ces paroles cachent un dédain encore plus personnel. Beaucoup de journalistes et de rédacteurs n’ont pas manqué de souligner sa rivalité avec Jon Jones ou de relayer en masse les appels d’Alex Pereira. Certains médias ont également pointé du doigt sa prestation de 25 minutes, jugée ennuyeuse par une partie du public. Quoi qu’il en soit, ces paroles fortes reflètent le dédain qu’Israel Adesanya éprouve envers certaines entreprises médiatiques.

Partager cet article

SourceConférence de presse / UFC 276
Crédits photosUFC / Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Il faut malheureusement faire avec, les médias même pas toujours objectif font parti du game

    Répondre