James Harden Kevin Durant Russell Westbrook

Désormais franchise player des Houston Rockets, James Harden a commencé sa carrière à Oklahoma City Thunder. Ça aurait pu être extraordinaire.

Sélectionné en troisième position de la Draft 2009, James Harden commençait sa carrière du banc. Dans un rôle de sixième homme, il progressait d’année en année. En 2011-2012, il était même élu 6th Man of the Year. Pour la dernière saison de sa carrière sous les 25 points, il finissait à 16.8 points (49.1%), 4.1 rebonds et 3.7 passes par match. OKC apparaissait alors comme un monstre en devenir. Avec Westbrook et Durant, le Thunder s’inclinait finalement en Finales NBA face au Heat de LeBron James. Ne parvenant pas à se mettre d’accord avec sa franchise, il était tradé aux Rockets. Alors qu’OKC lui avait proposé une extension entre 52 et 55 millions sur 4 ans, Houston envoyait 80 millions sur 4 ans.

Dans une interview pour Devin Gordon de GQ, la barbe est revenue sur ce gâchis : « Et pourtant, Harden dit qu’il pense encore à cette équipe tous les jours. ‘C’était le puzzle parfait’, me dit-il, revivant la fin pour la millième fois. ‘Comment abandonnez-vous cela ? Comment laissez-vous passer cela ?’ » Pour quelques dizaines de millions, OKC a perdu l’un des meilleurs joueurs de la ligue. 4 ans plus tard, Kevin Durant, MVP 2014, quittait aussi la franchise. Depuis, il ne reste plus que Russell Westbrook, MVP 2017. Harden pourrait rejoindre ses anciens coéquipiers en étant élu meilleur joueur de la ligue cette année…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here