Verdict rendu pour Jon Jones : 205 000$ d’amende et licence retirée !

L’audition de la légende de l’UFC, Jon Jones, 30 ans, était prévue pour aujourd’hui. La California State Athletic Commission a été sans pitié.

Après environ trois heures d’audition, l’ancien champion Light Heavyweight vient d’écoper de 205 000$ d’amende et s’est vu sa licence de MMA retirée par la Commission Athlétique de Californie. Une sanction à la fois lourde, mais relativement clémente compte tenu des faits, Jones ayant pour rappel été contrôlé positif au produit dopant Turinabol en marge d’un test réalisé avant son combat (le 28) contre Daniel Cormier lors de l’UFC 214 le 29 juillet 2017. Voici les temps forts de la défense de Bones :

« Cette situation est vraiment, vraiment merdique. Je n’ai aucune idée de comment cela est arrivé et comment c’est arrivé dans mon système. » « Imaginez-vous à ma place. Je n’ai aucune idée de comment cela est arrivé. J’essaye de le comprendre comme tout le monde. » « J’ai été très, très vigilant avant ce dernier combat. Très conscient de mon image et de la perception que je renvoyais et j’essayais de changer cela. » « Vous pouvez dire beaucoup de choses à mon sujet […], mais un tricheur est quelque chose que je n’admettrai jamais. C’est quelque chose que je ne dirai jamais être. »

« Prendre des stéroïdes de façon consentante une semaine avant un combat et ruiner tous ces mois à parler à tous ces enfants, cela serait tout simplement stupide. Je ne suis absolument pas la même personne qu’il y a trois ans lorsque j’ai été impliqué dans mon accident de voiture avec délit de fuite. »

Jones n’est pas au bout de ses déboires, puisqu’il devra désormais répondre de ses actes devant USADA, l’agence antidopage en collaboration avec l’UFC, qui prononcera de son côté une autre sanction.

Photo By: UFC
1 Discussion on “Verdict rendu pour Jon Jones : 205 000$ d’amende et licence retirée !”

Leave A Comment

Your email address will not be published.