Jon Jones était blessé 2 jours avant le combat contre Cormier

Lors de l’UFC 214, Jon Jones a prouvé qu’il était bien le GOAT a devenant le premier à finir Daniel Cormier. Pourtant, le combat aurait pu ne pas avoir lieu.

Vous le savez, Jon Jones a battu Daniel Cormier par KO au 3e round lors de l’UFC 214. Une victoire qui a permis à Bones de retrouver sa ceinture light-heavyweight mais aussi de mettre tout le monde d’accord. Dans une interview accordée à Submission Radio, le head-coach de Jon Jones, Mike Winkeljohn a fait une révélation.

« Je vais vous dire que 2 jours avant le combat, ouais, il ne pouvait pas lever son bras – il l’avait blessé en luttant. Il a lutté un peu trop avec son partenaire, peut-être un manque d’échauffement. Je ne suis pas sûr, mais c’était un peu effrayant. »

« Il n’avait rien dit d’autre, hormis qu’il allait combattre. Il n’a rien dit à ce sujet. Permettez-moi de le dire de cette façon. Peu importe combien il avait mal, si c’était un picotement, si c’était faible, Jon n’a rien dit. Il est venu et s’est battu. C’est pourquoi Jon Jones est le champion. Il a cette mentalité. »

Antoine

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
"All about results."
Antoine
Photo By: The Edwardsville Intelligencer

Leave A Comment

Your email address will not be published.