Josh Gordon Cleveland Browns

Il avait manqué 51 des 56 derniers matchs de son équipe, Josh Gordon a réussi son pari de redevenir un joueur des Cleveland Browns, et a même montré un échantillon de son grand talent.

Si Josh Gordon a tant manqué à l’actuelle plus mauvaise équipe des États-Unis, c’est pour des problèmes extrasportifs, lui qui a connu l’alcoolisme et l’addiction à la drogue. Suspendu à de nombreuses reprises à cause de ces addictions, Gordon s’était rendu à New York début novembre afin d’être entendu par la NFL, et de les convaincre de pouvoir réintégrer l’effectif des Browns.

Drafté en provenance de Baylor en 2012, Gordon représentait un grand espoir pour sa franchise, et seulement un an après avoir commencé dans l’élite, il avait déjà impressionné de son talent. Il avait terminé la saison 2013 leader de la ligue en receiving yards (1 646 yds & 9TDs), en seulement 14 matchs.

Malheureusement, Gordon n’a pas confirmé cette grande saison, sombrant dans des problèmes bien plus profonds. Après trois ans d’absence, et de nombreux séjours en cure de désintoxication, Gordon s’est vu accorder un retour dans la ligue et a pu rejoindre ses Browns fin novembre. Ce dimanche contre les Los Angeles Chargers, Gordon a cumulé 85 yards en 4 réceptions, seulement le deuxième wide receiver à 85 yards cette saison contre les Chargers après un certain Odell Beckham Jr.

Gordon possède une histoire incroyable comme l’Amérique en fabrique et un potentiel de notoriété semblable aux Odell Beckham Jr, JJ Watt ou encore Richard Sherman. Mais Josh Gordon est surtout fait pour le football, et aujourd’hui, lui, les Browns et les fans de ce sport ne peuvent qu’espérer qu’il perdurera au plus haut niveau.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here