NFL is Back – les enjeux passionnants de cette nouvelle saison

La NFL reprend ses droits ce dimanche outre-Atlantique. Retour sur les enjeux de la saison à venir.

Les Cleveland Browns ne demandent que votre amour…

S’il y a toujours des équipes dont on n’est pas forcément fan, mais qu’on aime voir jouer quand même, les Cleveland Browns 2018-2019 sont un candidat plus que crédible. Premièrement, les Browns ont ajouté deux additions prometteuses au poste clé de quarterback, qu’il leur fait tant défaut depuis des années maintenant. Avec Tyrod Taylor et Baker Mayfield, les Browns se permettent de croire à des meilleures performances dans un secteur clé du jeu, en ajoutant à ces quarterbacks l’ancien receveur des Miami Dolphins Jarvis Landry, compère d’Odell Beckham Jr à LSU, et parfois capable de prouesses aussi impressionnantes que son ancien coéquipier universitaire. Dans la ligne d’attaque de Cleveland, il faudra également faire attention à David Njoku, prometteur tight-end sophomore qui pourrait profiter de l’attention portée aux wide receveurs des Browns. En plus de ces nouveaux éléments, deux autres facteurs internes pourraient propulser la saison de Cleveland. Pendant la présaison, la franchise de l’Ohio a officialisé la réintégration de Josh Gordon dans l’effectif, lui dont le passé récent avait compromis sa carrière professionnelle. Le principal facteur d’espoir pour les fans des Browns est de croire à l’avènement de Myles Garrett, qui lors de la Draft 2017 laisser penser à un nouveau phénomène au sein de la ligue. À voir si, dans un effectif loin de figurer parmi les favoris, Garrett arrivera à s’imposer comme un meneur pour ses coéquipiers.

Si les Browns ne seront sûrement pas prétendants à une place en playoffs, les joueurs clés de leur effectif sont originaux, et permettront à ceux qui les regardent de ne pas s’ennuyer. Bref, qu’ils gagnent ou qu’ils perdent, gardez un œil sur les Browns, ils ne demandent que votre amour.

…Les Houston Texans l’ont déjà

Comment parler d’excitation à l’aube d’une nouvelle saison NFL sans mentionner les Houston Texans. Avant les blessures consécutives de Watson et J.J. Watt, Houston était l’an dernier l’une des équipes les plus spectaculaires de la ligue, nous offrant même le plus beau match de la saison régulière contre les Seahawks lors d’un duel fabuleux entre Deshaun Watson et Russell Wilson. Les Texans avaient après ce match dégringolé sous à cause notamment des performances catastrophiques des quarterbacks remplaçants, Tom Savage et T.J. Yates. Après le passage de l’ouragan Harvey qui avait traumatisé la ville de Houston, certaines figures de la franchise, à commencer par l’emblématique J.J. Watt avait rappelé à quel point le sport pouvait paraître dérisoire lorsqu’une ville traversait une catastrophe de cette ampleur.

Un plus tard, à l’image de leur ville, les Texans se sont reconstruits, récupérant leurs deux éléments fondamentaux, Watt et Watson. Concentrés sur le football, Houston devrait avoir tous les éléments en main pour offrir à leurs supporters une saison passionnante.

Considérez les Rams pour la course au Super Bowl

L’année dernière a été plus qu’enthousiasmante pour les fans des Los Angeles Rams. Emmenées par le coach le plus jeune de la ligue Sean McVay, les Rams ont su trouver un équilibre solide entre une attaque impressionnante et une défense plus que crédible. L’intersaison a été clé pour ces Rams quand les Raiders, les Steelers ou les Seahawks ont eu des problèmes de renégociations de contrat, la franchise californienne a tranquillement prolongé le meilleur défenseur de la ligue Aaron Donald et le meilleur running back de l’année dernière Todd Gurley. Cette constance leur permettra d’entrer dans cette nouvelle saison NFL avec confiance, et pourrait leur permettre de s’affirmer semaine après semaine comme un véritable candidat au Super Bowl 2019.

Philadelphie peut-elle croire au back-to-back ?

L’hiver dernier, après la blessure de LA révélation NFL et à l’époque favori au titre de MVP Carson Wentz, peu de gens croyaient aux chances de titre des Eagles, en témoignent nos pronostics catastrophiques chez La Sueur en amont du Super Bowl. Depuis, les Eagles ont réalisé l’exploit, Nick Foles est devenu un héros et la ville de Philadelphie a encore la gueule de bois.

L’équipe de Doug Pederson ne s’est pas beaucoup affaiblie cet été, et attend désormais avec impatience le retour de leur star. En addition de leurs éléments clés en attaque Zach Ertz et Jay Ajayi, les Eagles pourront à nouveau compter sur l’une des meilleures défenses de toute la NFL. Il n’est pas utopique d’y croire, mais la concurrence sera rude.

Quel avenir pour la saga Garoppolo ?

Véritable révélation de la fin de saison dernière après son arrivée de Foxborough, Jimmy Garoppolo avait mené les San Francisco 49ers à 5 victoires de suite pour terminer la saison alors que son équipe comptait avant cette série qu’une seule contre New York. Si Jimmy G n’avait pas été nécessairement époustouflant pendant cette période, il avait au moins pour lui d’être le quarterback à jamais n’avoir perdu. Cette performance avait propulsé la notoriété de l’ancien protégé de Tom Brady à son apogée, et Garoppolo n’a pas perdu de temps pour capitaliser.

Après le buzz dont il a été l’objet en fin de saison régulière dernière, Garoppolo est cet été rentré dans une nouvelle dimension. Un temps devenu le plus gros salaire de la NFL, le natif de la banlieue de Chicago a récemment signé un contrat marketing avec Jordan, faisant passer son statut de hype à un joueur au potentiel marketing beaucoup plus viable.

En restant malgré tout le plus objectif possible, Garoppolo devrait être la seule attraction du côté de la Bay Area, mais sa nouvelle dimension au sein d’une équipe emmenée par l’un des coachs les plus prometteurs de la ligue, Kyle Shanahan, vaudra le coup d’être surveillée.

Le’Veon Bell peut-il compromettre la saison des Steelers ?

Si à l’approche de nouvelles saisons NFL, les holdouts de joueurs sont de plus en plus fréquents, celui de Le’Veon Bell cette année pourrait avoir des conséquences collatérales sur l’entièreté des Pittsburgh Steelers. Absent des entrainements de présaison pour mettre la pression sur ses dirigeants dans le but d’obtenir un meilleur contrat, Bell sera d’ores et déjà absent pour le premier match contre les Cleveland Browns.

Pour Bell, les plans sont clairs : faire plus d’argent. Son agent Adisa Bakari avait déjà précisé que son client privilégierait l’aspect financier. Face à la volonté d’un joueur de sacrifier une partie de son salaire pour en obtenir un meilleur, les Steelers se retrouvent dans une position délicate, sachant qu’il est plus que probable que Bell termine free agent au printemps prochain. La franchise de Pittsburgh se retrouvent incapables de le trader en vue des intentions de départ du joueur, de son comportement qui n’encouragerait pas des équipes à parier sur lui sur le court terme. Une situation comparable à celle de Kawhi Leonard en NBA, sauf que cette fois-ci le joueur aurait plus de pouvoir.

Plusieurs joueurs de l’effectif ont déjà exprimé leur mécontentement envers leur running back, allant subséquemment dans le sens de leurs dirigeants. Maurkice Pouncey, David DeCastro ou encore Ramon Foster ont été les plus véhéments à l’encontre de leur coéquipier. Dans la foulée de la « saga Bell », le légendaire quarterback des Steelers Ben Roethlisberger a précisé « qu’un seul joueur ne vous faisait pas, et qu’un seul joueur ne vous brisait pas », dans une volonté de dédramatiser la situation.

Beaucoup de joueurs ont également défendu Le’Veon Bell dans sa quête d’un meilleur contrat, soutenant le fait qu’obtenir plus d’argent en NFL était l’objectif de tous, dans un contexte ou les joueurs de NFL jalousent pour beaucoup les contrats NBA, et que de ce fait, tous les moyens seraient bons pour y parvenir.

Pour Bell, cette situation devrait fatalement le séparer des Steelers et le conduire tranquillement jusqu’à la prochaine Free Agency, à voir si la présence d’un joueur clé capricieux perturbera l’équilibre collectif d’une franchise pennsylvanienne plus que crédible dans une course au Super Bowl.

A-t-on oublié les Dallas Cowboys ?

Il y a un an de ça, les deux rookies des Cowboys Ezekiel Elliott et Dak Prescott était au plus haut de leur notoriété. Les deux nouvelles stars sortaient d’une superbe saison, et se préparaient à confirmer les espoirs placés en eux dans cette nouvelle saison. Entre temps, les problèmes personnels du running back ont perturbé sa saison entre suspensions, appels rejetés et nouvelles suspensions. Dak lui, a eu beaucoup de mal à confirmer, et il n’a pas réussi la saison dernière à pérenniser les superbes performances dont il avait été l’auteur pendant sa première année.

La saison de Prescott avait à l’époque été une surprise, alors que Zeke était lui un prospect attendu. Pour les deux vedettes de la saison 2016-2017, cette année sera l’occasion de refaire parler d’eux en bien, en menant une ligne d’attaque de qualité qui a perdu cette année le légendaire Dez Bryant. Si tout se passe pour le mieux, Dallas pourrait éventuellement avoir le rôle de trouble-fait, mais il ne faudra pas attendre beaucoup plus des Texans.

Quels Patriots cette année ?

Les Patriots sont comme chaque année, les Patriots. Et comme les choses sont ainsi, les joueurs de Foxborough seront évidemment dans la course au titre. Benjamin « Tom Brady » Button sera pour encore une année au moins à la tête d’une équipe qui n’a pas été révolutionnée cet été, mis à part le départ de Danny Amendola vers la Floride. Perturbé par des blessures en fin de saison dernière, Gronkowski devrait revenir en forme et plus motivé que jamais, lui qui a déclaré qu’il aurait préféré prendre sa retraite que de joueur pour une autre équipe que les Pats. Comme d’habitude, les Patriots obtiendront probablement plus de 10 victoires, et leur championnat commencera réellement en 2019, à l’approche des playoffs.

Sans oublier…

Les Jacksonville Jaguars et leur quarterback décrié Blake Bortles qui cherchera une nouvelle fois à faire fermer des bouches quand son coéquipier Jalen Ramsey lui, n’hésitera pas à l’ouvrir.

Le retour d’Andrew Luck à Indianapolis. Sans réellement savoir à quoi s’attendre du côté du Lucas Oil Stadium, on ne pourra qu’espérer qu’un tel joueur puisse évoluer en pleine possession de ses moyens.

La saison des Saints, qui pourrait être un sérieux candidat au titre après une saison dernière plus que prometteuse et un Alvin Kamara à surveiller de très (très) près.

Enfin, il faudra plus que jamais attendre des joueurs des célébrations post-touchdowns encore plus originales, eux qui avaient l’année dernière mis la barre très haute.

Photo By: Montage La Sueur, NFL

Leave A Comment

Your email address will not be published.