Joshua, Wilder, Ortiz, Parker – Il ne pourra en rester qu’un

Pour 2018, la catégorie poids lourd du boxing game risque bien d’avoir un nouvel empereur. Mars sera le mois des chocs.

Ainsi, le 3 mars au Barclays Center, Deontay Wilder (39-0) affronte Luis Ortiz (28-0 (2)). Outre le statut d’invaincu, les deux combattent pour la ceinture WBC de l’américain. Le 31 mars, Anthony Joshua défend ses 3 ceintures (WBA, IBF et IBO) et va tenter de prendre celle de Joseph Parker (WBO). Ensuite, selon toutes vraisemblances, les deux vainqueurs s’affronteront pour LE megafight des lourds. Le gagnant de cette grande finale possédera les 5 ceintures mondiales et le statut d’invaincu. Si Joshua vs. Wilder était dans les cartons, il semble bien que les stars aient opté pour une opération plus lucrative. Favoris de leurs deux combats, ils s’offrent une occasion d’intéresser encore un peu plus le public. En effet, si Wilder et Joshua (20-0) gagnent, il ne restera plus qu’un combat à faire…

Toutefois, un certain Luis Ortiz pourrait perturber ces plans. Le Cubain à l’allonge gigantesque est loin d’être un simple faire-valoir pour Wilder. D’ailleurs et contrairement aux bookmakers, nous le voyons gagner contre l’américain ce 3 mars. Si Ortiz n’a pas droit à ses produits magiques, son bagage technique et physique devrait être de trop pour l’américain. Ce combat est toutefois celui qui semble le plus indécis des deux.

Concernant le duel Joshua vs. Parker (24-0), qui va remplir le Principality Stadium, le Britannique devrait sortir vainqueur. Ses récentes victoires contre Klitschko et Takam (en short-notice) ont montré son cœur et sa supériorité face à des top-contenders. De son côté et malgré sa ceinture WBO, le Neo-Zélandais n’a jamais affronté d’adversaires de calibre mondial. Son absence de pouvoir de KO devrait aussi lui être préjudiciable contre Joshua. Bref, la marche s’annonce trop haute pour lui.

Le podcast est aussi disponible sur SoundCloud, Deezer et iTunes

Photo By: Sky Sports, Showtime
2 Discussions on
“Joshua, Wilder, Ortiz, Parker – Il ne pourra en rester qu’un”
  • A mon avis, vous sous estimez beaucoup trop, comme beaucoup d’ailleurs Deontay Wilder. Certes Luis Ortiz est beaucoup plus qu’un faire valoir, il n’y a qu’à regarder sa fiche pour comprendre, mais vous oubliez a quel point Deontay est rapide, l’allonge , la droite dévastatrice (surement le puch le plus foudroyant de la boxe moderne) qu’il a ainsi que sa faculté à enchainer les coups à la Evander Holyfield d’antan. Ce sera l’adversaire le plus coriace qu’il va affronter jusque là, mais personnellement, je ne vois pas de match pour moi. Ko. Il va montrer à tout le monde que c’est lui le vrai Champion. Croyez-moi. 🙂

    • Je suis d’accord, en revanche concernant la capacité d’encaissement je ne pas quand est-ce que tu l’as vu se prendre des gros parpaings… les rares fois où il s’en est pris (Duhaupas, Molina) il a assez mal réagi.

Leave A Comment

Your email address will not be published.