UFC 256: Dos Santos v Gane
Photo par Jeff Bottari/Zuffa LLC)

UFC – Battu par TKO au deuxième round contre Ciryl Gane, Junior Dos Santos n’accepte par sa défaite, à cause d’une frappe qu’il juge illégale.

Lors de l’UFC 256, Ciryl Gane a validé le plus grand test de sa carrière. Le Français s’est ainsi imposé par TKO au second round contre le grand Junior Dos Santos. Enchaînant une quatrième défaite consécutive avant la limite, le Brésilien n’accepte cependant par la dernière. Alors que la commission athlétique du Nevada et l’arbitre du combat n’ont pas bronché, l’ancien champion de l’organisation considère que le coup du coude du Français, qui a coïncidé avec le knockdown, était interdit. En effet, pour lui, le coup a été placé à l’arrière de la tête, et non au niveau de l’oreille. Aussi, l’argument validé par la commission athlétique, selon lequel JDS se tournait quand Gane a déclenché la frappe, n’est pas recevable pour lui. Il s’est expliqué à MMA Fighting :

« La façon dont les choses se sont passées à la fin du combat me fait beaucoup réfléchir, je ne peux pas tout à fait l’accepter. Pas seulement comme c’était le cas, mais surtout à cause de ce que les gens du milieu ont dit. Non pas que je ne puisse pas être mis KO, ce n’est pas ça. Bien au contraire, j’ai toujours accepté mes défaites avec humilité. Si quelqu’un est meilleur que moi, je ne peux rien faire, surtout dans cette catégorie, où un coup suffit. Mais la situation de l’UFC 256, la façon dont ça s’est passé, et tout le monde pense que c’est OK… Par tout le monde, je veux dire les soi-disant spécialistes du MMA qui considèrent que c’est une frappe légale. Pour moi, c’est très frustrant. »

« La commission athlétique a dit qu’il a mis légalement le coup à l’oreille, donc c’est valide, mais c’était son avant-bras, plus proche de la main, qui a frappé mon oreille, mais le coude a touché exactement à l’arrière de ma tête. J’ai perdu connaissance quelques secondes et quand je suis revenu à moi, il était déjà trop tard. J’ai ressenti cette douleur à la tête et j’ai regardé le grand écran, c’est là que j’ai vu la répétition du mouvement… Et que celui-ci atterrissait directement à l’arrière de la tête. »

« Les gens qui disent que j’ai tourné la tête, pour moi, c’est absurde. J’étais déjà sur le côté, il m’a maintenu dans cette position en quelque sorte dans cette position pendant environ 10 secondes, alors quand il a mis le coude…  Je ne pense pas que c’était intentionnel, il ne voulait pas mettre le coude à l’arrière de ma tête. Je ne pense pas cela, mais cela ne rend pas le coude légal. Dire ‘Oh, j’ai tourné la tête et peu importe’, cela ne veut pas dire que le coup n’est pas illégal. »

JDS ajoute : « La première chose que les gens diront est ‘Junior ne veut pas accepter la défaite, Junior ne veut pas accepter qu’il a perdu’. Frère, je n’ai aucun problème à accepter d’avoir perdu. Au moment où j’ai été touché et que l’arbitre a arrêté le combat et que je suis revenu à moi, je me suis dit ‘puta*n, j’ai encore perdu’. Mais ensuite, j’ai vu la rediffusion et j’ai pensé ‘puta*n’. Et l’arrière de ma tête me faisait mal, et cela montre clairement qu’il a donné un coup de coude à l’arrière de ma tête. Et vous arrêtez le combat en sa faveur ? Comment ça ? »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here