MMA – Lors du dernier événement UFC de l’année, ce samedi 19 décembre, Marlon Vera a rendez-vous avec le plus grand test de sa carrière : José Aldo.

Victorieux de Sean O’Malley par TKO, Marlon Vera passe encore à l’étape supérieure. Lors de l’UFC Vegas 17, il affronte ainsi José Aldo, véritable légende du sport et ancien champion featherweight de l’UFC. Le défi est énorme pour Vera, et il se dit prêt à tout pour accrocher la plus belle victoire de sa carrière. Après tout, face à l’actuel 7e de la catégorie bantamweight, une victoire lui permettrait de faire un bond impressionnant dans les classements (via MMA Fighting) :

« C’est probablement le pire combat pour José Aldo. Pour moi, c’est juste une autre journée de boulot. C’est un nom, ça va être le 19 décembre, et c’est un puta*n de combat. Quand ils verrouillent la cage et après que Bruce Buffer sorte de la cage, je vais aller me défoncer. Je suis prêt à blesser ce gars et je suis prêt à tout pour gagner. Je ne vais pas me dérober et, comme le disent les samouraïs, j’accepte la mort pour remporter la victoire. Je ne rigole pas avec ça. J’arrive et j’arrive en étant bouillant. C’était mon message quand j’ai annoncé le combat. Je viens en étant ultra bouillant. »

« Et ma famille, ils comprennent : ma femme comprend, mes enfants comprennent que c’est pour eux. Je n’essaie pas de gagner un combat parce que c’est cool de gagner. Putain, rendez-vous compte, qui suis-je en train d’affronter ? C’est stressant. Et puis quand vous vous combattez, vous pouvez être blessé… Mais en même temps j’adore ça. Et j’aime ma famille plus que je ne m’aime moi-même. Tout est pour ma famille. Ça va être un sacré combat. Je suis bon, et il est bon partout aussi. Nous allons avoir un grand combat. »

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *