Karate Combat compte bien se faire une place dans l’univers des arts martiaux. L’organisation souhaite devenir l’UFC de sa discipline.

Organisation de full contact, le Karate Combat veut permettre au Karate de concurrencer les arts martiaux les plus en vues. Adieu la touche, place au contact (et aux frappes au sol) au sein de la ligue américaine. L’organisation soigne également l’aspect visuel des combats avec une belle mise en avant des combattants, des jeux de lumière et une arène inédite.

Si pour le moment, Karate Combat est réservé aux habituels aficianados, l’organisation tente beaucoup. Entre événements internationaux et ambassadeurs de prestige (Bas Rutten en tête), les promoteurs essaient, à leur échelle de faire bouger les lignes. De même, pour favoriser le spectacle et le show, Karate Combat propose tout simplement une prime de 10 000$ par KO ! Au regard des salaires dans la discipline, c’est très intéressant pour les fighters.

On note aussi l’ambiance singulière des différents événements. Ici, pas de public en transe à supporter tel ou tel combattant, mais des invités triés sur le volet par les organisateurs. Ça change clairement de l’UFC, et les fighters sont véritablement placés au centre de tout ! Ayant annoncé une expansion en décembre 2018, l’organisation devrait prochainement faire escale à Paris. Nous avons justement pu échanger avec Alexandre Bouderbane, combattant français qui évolue au sein de Karate Combat. Vous pouvez retrouver notre entretien ci-dessus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here