50 ans après, Kathrine Switzer est revenue à Boston pour le marathon

En 1967, Kathrine Switzer devenait la première femme à courir le marathon de Boston. Elle est revenue sur la terre de ses exploits.

Avec le dossard numéro 261 sur le dos, Kathrine Switzer écrivait l’histoire en devenant la première femme à participer au Marathon de Boston en 1967. À cette époque, la mythique course comptait moins de 800 participants et uniquement des hommes. En s’inscrivant sous « K.V. Switzer », elle laissait place à l’ambiguïté et pouvait donc participer.

À cette époque, la fameuse AAU (Amateur Athletic Union) n’autorisait pas les femmes à courir les marathons. Ce n’est qu’au bout de quelques kilomètres, du fait d’un temps particulièrement froid, que l’organisation se rendit compte que Switzer était une femme ! Les organisateurs essayèrent de la mettre hors-course mais son boyfriend de l’époque, Thomas Miller, fera barrage. Au final, elle bouclera le marathon en un temps de 4h20.

Malgré cet exploit, la fédération d’athlétisme américaine ne va pas valider le temps de Switzer et va même l’exclure de toute compétition officielle. Il faudra attendre 5 ans pour que les femmes soient autorisées à participer officiellement au marathon de Boston. Ce ne sera qu’en 1984 que l’épreuve sera inscrite aux JO.

Après son marathon de 1967, Kathrine Switzer va consacrer sa vie à défendre le droit des femmes à courir. Elle va créer un véritable mouvement qui va se développer à travers le monde pour encourager la pratique du running. Elle continuera bien évidemment à faire des marathons et remportera même celui de New York en 1974.

À 70 ans cette année, elle a de nouveau couru le marathon de Boston avec le dossard n°261 en 4h44. Celui-ci a ensuite été retiré.

 

Antoine

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
"All about results."
Antoine
Photo By: Elise Amendola/AP, Montage

Leave A Comment

Your email address will not be published.