MMA – Kayla Harrison veut prouver à Dana White qu’elle a le niveau pour rivaliser avec les meilleures de l’UFC.

Kayla Harrison fait beaucoup parler d’elle en ce moment. Le mois dernier, la double championne olympique de judo a remporté le tournoi lightweight du PFL pour la seconde fois en battant Taylor Guardado. Il s’agissait du dernier fight de son contrat. Aujourd’hui, Harrison réfléchit à la suite à donner à sa carrière. Elle n’est pas contre une prolongation avec le PFL, mais à certaines conditions. Cependant, beaucoup aimeraient la voir affronter des adversaires d’un calibre supérieur. Cris Cyborg et Amanda Nunes sont des noms qui reviennent souvent.

Si Harrison s’intéresse de près à l’UFC, la réciproque n’est pas forcément vraie. C’est en tout cas ce que laisse entendre Dana White dans ses dernières déclarations. Le Président de l’UFC répète qu’il apprécie la championne du PFL, mais qu’elle n’a pas le niveau pour affronter le gratin de son organisation. 

S’adressant à MMA Fighting, Harrison a reconnu qu’elle devait faire ses preuves auprès de Dana White. Néanmoins, elle est certaine que ce n’est qu’une question de temps. « Dana a déjà dit beaucoup de choses. C’est mon travail. Si je veux être à l’UFC un jour, si je veux concourir en poids plume à l’UFC un jour, alors c’est mon travail de lui prouver que je vaux l’investissement et que je vaux le risque », a-t-elle déclaré.

SUR LE MÊME SUJET :

« Tout ce que je peux faire, c’est de continuer à aller sur le terrain et d’être si dominante et si forte que vous ne pouvez plus m’ignorer. Je sais que je vais le faire. Il dit beaucoup de choses et je sais que je vais lui faire manger ses mots et il sourira quand il le fera. Ce sera génial. Je ne suis pas inquiet à ce sujet. Le moment viendra. »

Kayla Harrison est-elle celle qui fera tomber la double championne Amanda Nunes ? 

Partager cet article

SourceMMA Fighting
Crédits photosInstagram Kayla Harrison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.