Khabib Nurmagomedov Michael Johnson

Lors de l’UFC 205, Khabib Nurmagomedov sortait une nouvelle démonstration. Le vétéran Michael Johnson ne faisait qu’illusion.

Khabib Nurmagomedov, c’est l’histoire d’une machine de guerre daghestanaise biberonnée par un père ultra rigoureux. Forcément, à 29 ans, ça donne un combattant invaincu (24-0) et sur la plus longue série de victoires actuelle. Un combattant qui compte à son palmarès l’ancien champion de la catégorie (Rafael Dos Anjos) et le record de takedows sur un combat avec 21. Le 12 novembre 2016, Michael Johnson comptait bien mettre fin à l’hégémonie. Malheureusement, l’américain subira comme rarement.

Pourtant, on pensait que son striking allait pouvoir faire la différence… Et ça a été le cas, jusqu’à ce que Khabib s’énerve. Après s’être pris un enchaînement droite-gauche au visage qui faisait douter le Madison Square Garden, le Daghestanais revenait aux bases. 2 takedowns, 140 frappes et une soumission par kimoura au 3e round. Surtout, Khabib laissait une impression de domination totale en parlant à Michael Johnson pendant le combat… et au Président de l’UFC Dana White entre les rounds. « Tu dois abandonner. Tu sais que je dois combattre pour le titre » disait-il à l’américain entre deux coups de poing. Pouponné dans son corner, il n’écoutait pas les consignes de son coach pour prévenir White : « fais attention, je vais écraser ton gars ! »

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here