Ce samedi soir à Winnipeg, Robbie Lawler affronte Rafael Dos Anjos en main-event pour un des combats les plus attendus de l’année.

Respectivement 2e et 4e  du classement welterweight de l’UFC, Robbie Lawler et Rafael Dos Anjos s’affrontent pour une place dans le gratin. Ainsi, le Président de l’UFC, Dana White, a annoncé que le vainqueur affrontera le champion Tyron Woodley. Blessé à l’épaule, T-Wood va se faire opérer. Cela laissera le temps au vainqueur du combat de samedi de recouvrer ses forces. En effet, le duel risque de laisser des énormes traces.

Car oui, entre l’ancien champion lightweight (RDA) et l’ancien champion welterweight (Robbie), les parpaings risquent de pleuvoir. Après deux défaites consécutives contre Eddie Alvarez et Tony Ferguson, Dos Anjos a décidé de monter de catégorie. Il faut dire que le brésilien n’était pas lui-même lors de ses deux défaites. Grandement affaibli par les weight-cuts, il a été inconscient pendant 3 minutes avant le combat contre Alvarez… En 2017, RDA a combattu par deux fois chez les welters, pour deux victoires et une démonstration contre Neil Magny à Singapour.

De son côté, Robbie Lawler (28-11 MMA, 13-5 UFC) était le champion welterweight jusqu’à sa défaite par KO dès le premier round contre Woodley. Nous étions à l’UFC 201 et le Chosen One veut de mettre fin au run complètement fou de Ruthless. En effet, Lawler avait enchaîné Matt Brown, Johny Hendricks, Rory MacDonald et Carlos Condit. Les deux derniers ayant été les combats de l’année 2015 et 2016. Le champion déchu avait donc décidé de prendre une pause bien méritée d’une année et de changer de team. Il était ainsi revenu 364 jours plus tard pour affronter Donald « Cowboy » Cerrone. Une victoire plus tard, Ruthless est bien de retour dans le game.

https://youtu.be/SKMuUOZ9sKU

Véritable bully, Robbie Lawler ne se sert quasiment que de son striking pour faire craquer son adversaire. Avec son jab puissant, ses leg-kicks et ses combinaisons en boxe dévastatrices, notre ami Lawler est un monstre en striking. Problème majeur, aujourd’hui, il se permet de prendre des rounds de pause. L’objectif étant d’être ultra chaud pour le dernier round. Ça aurait pu lui coûter très cher sans le KO de MacDonald et la dernière minute folle contre Condit… Contre Dos Anjos, ça peut tout simplement être fatal.

Personnellement, je mets une petite pièce sur Dos Anjos (27-9 MMA, 16-7 UFC) pour ce combat, que je vois durer. Ayant moins subi que Lawler, le brésilien connaît une véritable renaissance chez les welters. Le pressure fighter s’est trouvé un footwork inédit et son dernier combat contre Magny a impressionné. En cela, ses fameux leg-kicks seront encore à surveiller à Winnipeg. La pression imposée par RDA risque d’être de trop pour un Lawler qui ne pourra jamais se relâcher. N’oublions pas non plus le ground game de notre cher Dos Anjos qui pourrait bien faire des dégâts. Victoire de RDA par décision (mais attention au Lawler du 5e round).

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *