Liverpool – Milan AC : le miracle d’Istanbul

Faire tomber le Milan AC, en Ligue des Champions, en Finale, en étant mené 3-0, retour sur le miracle d’Istanbul.

Trois semaines après le nouvel exploit, à Anfield, du mythique club anglais face à Dortmund (NDLR : une victoire 4-3, arrachée au toute fin de match synonyme de qualification pour les demi-finales d’Europa League), nous devions revenir sur le plus grand exploit de l’histoire de la Ligue des Champions : le miracle d’Istanbul.

Le 25 mai 2005, à Istanbul, le monde a donc été témoin d’un authentique exploit démontrant que non, un match n’est pas fini tant que l’arbitre n’a pas renvoyé tout le monde au vestiaire.

Liverpool, deuxième des phases de poules derrière l’AS Monaco aura successivement éliminé le Bayer Leverkusen, la Juve et enfin Chelsea pour atteindre la grande finale. En face, le grand, très grand Milan AC attend le club de la Mersey. Après avoir terminé premiers de sa poule devant le Barça, Manchester United, l’Inter et le PSV se casseront les dents face à l’équation proposée par le Milan.

À l’époque, on avait ainsi une équipe composée de tauliers comme : Kakà, Pirlo, Seedorf, Gattuso, Shevchenko, Crespo, Maldini…Enfin bref, les mecs avaient une team de Hall of Famer. L’équipe, avec Ancelloti en coach, représente très certainement ce qui s’est fait de mieux en termes d’assemblage de grands noms dans l’histoire du football moderne.

le miracle d'Istanbul

Milan… c’était la Champions League.

En somme, l’armada milanaise avec son Ballon d’or Shevchenko et son titre de champion d’Italie en titre fait très peur à l’Europe. Cette peur se confirmera pendant la finale, la crainte se transforme ainsi en réalité.  Le Milan alors 6 fois vainqueur ouvre le score dès la première minute par leur éternel capitaine Paolo Maldini. Hernan Crespo inscrira un doublé éclaire en 5 minutes (39e et 44e). À 3-0 à la mi-temps, on n’espère seulement que les Rossoneri vont arrêter le carnage et respecter Liverpool.

À partir de la 54e minute, les quelque 69 600 spectateurs vont assister à un spectacle incroyable, magique, tout simplement extraordinaire. Steven Gerrard, Vladimir Smicer et enfin Xabi Alonso permettent à Liverpool de revenir au score en 6 minutes !!!! Pour avoir vu la finale en direct, je peux vous assurer que personne, mais alors personne ne savait ce qui se passait à ce moment. Nous étions dans une autre dimension. Les Reds venaient de mettre à terre l’implacable machine milanaise et toutes précédentes statistiques sur une équipe menée 3-0 en finale d’une Coupe d’Europe.

Lors de la séance de tir au but, le Milan complètement sonné s’effondrera et ratera 3 de ses 5 tentatives (avec un tir au but marqué par notre Djibril national). Liverpool ajoutera ici la cinquième et dernière Coupe aux grandes oreilles de à son énorme palmarès et Gerrard soulèvera ici son plus beau trophée. En 2007, les deux se retrouveront au même stade de la compétition, avec cette fois, une victoire nette des Italiens.

Kakà est récemment revenu sur cet épisode difficile et même lui ne se l’explique toujours pas « Même après toutes ses années, je ne comprends toujours pas comment nous avons fait pour perdre ce match ». « Nos quatre défenseurs étaient Cafu, Jaap Stam, Alessandro Nesta et Paolo Maldini, et nous nous sommes pris 3 buts en 6 minutes. Quelque chose d’inexplicable s’est passé ce soir-là. » La magie du football avait encore frappé.

Ce Liverpool – Milan AC sera à jamais inscrit dans l’histoire de la Ligue des Champions et du football et est désormais appelé miracle d’Istanbul.

Photo By: fanscorners.com, liverpoolfc.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.