LNAH, la ligue la plus violente du monde

Dans l’ombre de la toute puissante NHL, la LNAH est une ligue de hockey sur glace semi-professionnelle où les bagarres sont légion.

Nos confrères de Vice Sports ont plongé dans la LNAH (Ligue nord-américaine de hockey), la ligue la plus violente du match. Ainsi, alors que l’on évalue les combats en NHL à 0.3 par rencontre, il y a en plus de 4 dans la ligue mineure Canadienne. Ces stats étaient les suivantes en 2011 : 3.2 de combats par match en LNAH et 0.6 en NHL. Les tendances respectives des deux ligues se poursuivent.

Fondée en 1996 au Québec, la LNAH compte aujourd’hui 8 équipes (8 au Québec, 1 dans l’Ontario). C’est comme-ci tous les goons du hockey s’étaient donné rendez-vous au même endroit. Conscient que la ligue ne peut pas rivaliser avec les meilleurs en termes de jeu pur, on va désormais voir un match en LNAH comme un show. On en parlait très récemment, la ligue est l’une des dernières à promouvoir les bagarres.

« Je suis dans cette ligue pour jouer au hockey comme quand j’ai commencé – faire des passes et marquer des buts » – Donald Brashear, 15 saisons en NHL et aujourd’hui en LNAH

Pourtant et c’est sans doute le plus surprenant, les joueurs de LNAH ne sont pas si mauvais. On retrouve ainsi beaucoup d’anciens NHLers, ECHLers, AHLers. La LNAH est devenue une niche pour le supporter qui veut voir du fight en hockey sur glace. Quand les joueurs n’ont plus le niveau pour évoluer dans les tops ligues mondiales, la ligue québécoise reste aussi une belle porte de sortie.

« Ça me donne une chance de continuer à jouer au hockey. Je jouais en Suisse et je me suis dit que ça serait bien de revenir ici pour finir ma carrière. » – Jesse Bélanger, 246 matchs NHL dans les patins.

En effet, dans ce championnat, on ne joue pas pour l’argent. En 2011, nos confrères du New York Times évaluaient les salaires entre 150$ et 400$ par match. La semi-professionnelle LNAH est aujourd’hui le dernier vestige du Hockey à l’ancienne. Cependant, pour certains joueurs la ligue s’est apaisée, Joël Thériault, vétéran LNAH disait notamment : « La ligue a changé, elle n’est plus aussi dure qu’elle l’était. Quand je jouais à Verdun, on avait une règle : pas moins de 5 combats par match ». Le fait que la ligue soit moins violente (en termes d’actions brutales pas en termes de bagarres organisées) a ainsi permis d’élever le niveau de jeu général. Désormais, les bons joueurs n’ont plus peur de joueur en LNAH.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
NBA, NFL, UFC et bien plus encore.
Photo By: cyberspaceandtime.com
2 Discussions on
“LNAH, la ligue la plus violente du monde”
  • bonjour,
    j aurais aimer un article actuel sur la ligue…..sérieusement !
    des stats de 2011-2012….brash …a la retraite….belanger a la retraite depuis 3 ans…..
    la ligue as pris depuis 2 ans un virage …. beaucoup moins de combats et le nombre de joueurs qui ont jouer dans l a lnh en hausse… pas des goons … des joueurs comme wathier a laval, desjardins et lacasse a jonquiere, brouillette et blanchard a st georges ,bourret a trois rivières et j en passe…..

    si vous avez un interet réel a suivre cette ligue … vous en serez surpris de voir le calibre de jeux!!!

    merci de me lire
    bonne journée
    stephane

  • La qualité de votre article sur la LNAH est déplorable. Les informations s’y retrouvant sont soit inexactes, ou daté. Je me questionne sur votre travail de recherche, ça semble être un ramassis Wikipedia et de d’autres vieilles articles qu’on peut facilement retrouver sur Internet. Avez-vous au moins regardé une partie, contacté des joueurs ou dirigeants actuels?

    Rétablissement des faits:

    La ligue compte sur 7 équipes et non 8, l’équipe de Cornwall ayant cessé ses opérations.

    Aujourd’hui, en LNAH on compte environ deux combats par matchs, ce qui s’apparente à ce qui se fait dans les autres ligues mineures nord-américaines comme la ECHL et la AHL.

    Le niveau de jeu de la LNAH est tout près de celui de la ECHL, moins la rapidité d’exécution puisque les équipes ne s’entraînent qu’une fois par semaine.

    Votre titre « La Ligue la plus violente au monde » n’est plus d’actualité alors qu’on voit beaucoup plus de bagarres dans des ligues comme la FHL, SPHL ou même la LHSAM.

Leave A Comment

Your email address will not be published.