Toujours interdit en France malgré la présence de nombreux pratiquants, la situation du MMA pourrait bien changer dans un futur proche.

Invitée de l’émission Réveil Matin Céline, sur RMC Sport, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a fait une sortie intéressante sur la situation du MMA en France. Actuellement, la discipline n’est possible qu’en loisirs, mais pas à titre professionnel et encore moins en compétition. L’UFC ne peut donc pas organiser des événements en France. Il n’y a pas non plus de Fédération Française de MMA officielle et reconnue par l’état. C’est un véritable crève-cœur quand l’on connaît le nombre de pratiquants de talent que nous avons la chance d’avoir.

Roxana Maracineanu veut changer cela : « Aujourd’hui on a ce sport très pratiqué en France, mais pas reconnu, il y a donc le danger que des éducateurs interviennent sans diplôme, et il y a aussi le danger que cette pratique se déroule dans des lieux avec des personnes pas très bien intentionnées, je pense à l’aspect radicalisation dans le sport ou par le sport. Donc on a envie de réglementer pour pouvoir avoir un œil sur cette discipline, sur ce sport assez complet. »

SUR LE MÊME SUJET :

Si elle se montre positive quant au sport, elle a aussi critiqué la situation de l’UFC « il y a sûrement un aménagement à faire pour que ce ne soit plus une cage qui retienne les combattants sur le ring comme des animaux. » Bon, inutile de rappeler que la cage protège des combattants et que c’est un indispensable pour que l’UFC arrive en France. Encore un petit effort, et on y sera…

Concernant l’instauration d’une fédération de MMA, la Ministre travaille déjà sur ce point avec les acteurs en présence : « Cette fédération (de MMA) ne veut pas exister par elle-même, mais elle a envie d’être accompagnée pour pouvoir exister. Donc elle va être abritée au sein d’une autre fédération, détaille-t-elle. On a lancé un appel à manifestation d’intérêt, à travers lequel les autres fédérations vont pouvoir se déclarer candidates pour l’accueillir. […] La compétition au niveau national pourra être légalisée si des fédérations se proposent pour accueillir le MMA et si le mariage se fait bien entre les disciplines en question. Mais je pense qu’on peut trouver un mariage raisonnable entre toutes les disciplines. » Reste à savoir qui fera le premier pas pour donner un coup de main au MMA…

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. MMA - la ministre des sports vise la légalisation pour septembre

    […] une première sortie remarquée, la Ministre des Sport a confirmé sa volonté de légaliser prochainement le MMA. On touche au but […]

    Répondre