Movember – Pourquoi les hommes portent la moustache en novembre ?

Grâce  à Movember, on va voir une flopée de moustachus dans les rues et sur les terrains. Heureusement c’est pour la bonne cause.

À partir de demain, les rues, mais aussi les terrains de sport devraient être envahies par des moustachus.  Non ce n’est pas à cause du froid, mais bien pour la bonne cause. Explications du phénomène Movember.

30 jours pour se laisser pousser la satchemou et récolter des dons

Même si beaucoup se laissent pousser la moustache pour le style, Movember est l’occasion avant tout de sensibiliser la population à la santé masculine et plus particulièrement sur le cancer de la prostate. Deuxième cancer le plus rependu chez les hommes, on avaint en 2012 enregistré plus d’1,1 million de cas . À partir de la soixantaine, il touche plus d’une personne sur 7. Le plus souvent bénin (à 95 % des cas), il peut provoquer des troubles urinaires et érectiles mais aussi provoquer la mort (très rare). Son traitement, bien qu’efficace laisse tout de même des traces sur la santé physique, mais aussi mentale.

Crée en 2003 à Melbourne en Australie, le mouvement Movember lutte donc pour qu’un jour plus aucun homme de meurt du cancer de la prostate. Ils s’engagent ainsi à récolter des fonds pour aider la recherche, mais également pour inciter les personnes à réaliser à partir de 50 ans, le test de dépistage chez un médecin.

Car notre monde n’est que communication, il fallait une action qui cogne pour se faire entendre. L’idée de se faire pousser les poils sous le nez a donc été mise en pratique. Quoi de mieux en effet que la moustache pour représenter la masculinité. Durant tout le mois de novembre, les hommes du monde entier (à condition d’avoir suffisamment de poils) sont invités à développer leur illustre. Le défi Movember consiste en plus à devenir un poilu de 14-18 pendant un mois à également récolter des fonds pour la lutte contre le cancer. Un mouvement qui fonctionne puisque de 30 $ récolté en 2003 on est passé à plus de 500 millions accumulé au fil de ces 13 ans de mobilisation.

Les sportifs du monde entier mobilisés

S’il y a bien un groupe qui est le plus actif dans cette cause, c’est bien les sportifs. Professionnels comme amateurs, des milliers de pratiquants se laissent pousser la moustache durant le mois de novembre. Une mobilisation qui est devenue quasiment une coutume dans les pays anglo-saxons notamment au sein de la NHL et du rugby. Dans la Ligue Nationale, vous verrez pratiquement tous les hockeyeurs porter la glorieuse. Une tradition d’engagement qui prend de plus en plus de poids dans les patinoires. Au cours de ce mois d’octobre, les joueurs de la NHL avaient lancé plusieurs initiatives en vue d’Octobre Rose (l’histoire de Craig Anderson conclut ce mois de la plus belles des façons).

Les rugbymen seront aussi de la partie. Le XV d’Australie (pays d’origine de Movember) devrait la porter fièrement au cours de leur tournée d’automne avec un test contre l’équipe de France. Le 05 novembre prochain, le match entre l’Union Bordeaux-Bègle et le Stade Français sera une rencontre spéciale Movember.

Le sport est donc l’activité principale pour ce mouvement qui a d’ailleurs créé le défi Move. L’idée au cours de ces 30 jours est de se fixer un défi physique comme courir un marathon ou apprendre à nager, pour se surpasser, partager son aventure et ainsi tenter de récolter le maximum de dons. Plusieurs autres événements sportifs se dérouleront d’ailleurs courant novembre à travers la France et le monde entier.

Alors, n’hésitez pas pour ce mois de novembre qui arrive à vous laisser pousser la moustache. Un style bien cool pour la bonne cause.

Plus d’infos sur https://fr.movember.com/?home

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: sportingnews

Leave A Comment

Your email address will not be published.