Pour votre culture génerale : le drop sur les shoes de running

Aujourd’hui on vous explique ce qu’est le drop sur les chaussures de running. Histoire de savoir enfin ce que c’est.

Il y a tellement de modèles de chaussure de running, que choisir une paire est devenu aussi crevant qu’un marathon. Pour sélectionner celle qui conviendra le mieux à vos pieds et à votre style de course, il est important de savoir comment elle est constituée. Élément devenu majeur (surtout pour la foulée), le drop est à prendre à considération. On vous dit tout.

Ne tournons pas en rond et allons droit au but, le drop mesure la différence de hauteur entre le talon et l’avant du pied. Autrement dit, c’est la différence entre l’épaisseur de la semelle à l’arrière et à l’avant. Plus le drop est important est plus votre pied sera surélevé. Une variante qui impact votre style de course et votre foulée.

drop-running

En gros, plus ce drop est faible et plus votre foulée sera naturelle. Vous aurez tendance à courir un peu plus sur l’avant du pied et ainsi réduire les traumatismes subis. Car oui, le runnig n’est pas forcement le sport le plus safe niveau dommage musculaire et avoir un drop trop élevé vous oblige à attaquer plus sur le talon, ce qui n’est pas la meilleure chose d’un point de vue santé physique.

Retour aux sources

Selon les constructeurs et selon les types de chaussures, il existe ainsi plusieurs niveaux de drops : 4, 6, 8 et 10 mn (moyenne sur le marché). Les baskets dites minimalistes (à la mode ces derniers temps) possèdent une différence entre l’arrière et l’avant de la semelle inférieure à 4mn. On tend donc avec ces shoes, vers le zéro-drop.

Attention cependant, aller vers un drop plus faible, nécessite un temps d’adaptation et un bon niveau de course. Amis débutants, restez donc sur des chaussures plus classiques. Si adopter une foulée naturelle est un moyen de réduire les blessures, il oblige le runner à changer radicalement sa manière de courir. Tout le monde n’appréciera pas forcément.

Enfin, le drop est encore très flou. La façon de le mesurer n’est pas tout à fait claire car cela varie d’un constructeur à un autre. De plus, les études n’ont toujours pas totalement prouvé que cet élément à véritablement un impact sur les traumatismes.

Bref, en lisant cet article, vous aurez au moins appris une chose et lorsque vous irez acheter vous prochaines chaussures, vous ne passerez plus pour idiot auprès du vendeur en ne sachant pas ce que c’est. Oui, vous pouvez nous remercier.

 

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: gear patrol

Leave A Comment

Your email address will not be published.