&n

bsp;

Grand malade du skate, Aaron « Jaws » Homoki a sauté avec sa planche du premier étage en plein Tokyo. un gap de 20 marches svp.

Il y a quelques mois, on vous avait déjà parlé d’Aaron « Jaws » Homoki qui l’an passé avait sauté par dessus un gap de 25 marches à Lyon. Un exploit de malade qui a un peu plus forgé la légende de ce skateur.

Le pire a été évité

Il y a quelques semaines l’américain âgé de 26 ans a réalisé encore une fois l’impossible. Cela s’est passé le soir en plein Tokyo au beau milieu de la foule et des passants. Dans le quartier de Shibuya, Jaws a décidé ni plus ni moins  que de sauter un gap depuis le premier étage d’une galerie marchande. Si ce saut est moins haut que celui réalisé à Lyon (20 marches contre 25), il faut quand même être un sacré taré pour oser le faire.

Plusieurs tentatives ont été bien sûr nécessaires. Il a fallu en plus de cela jouer avec la foule très dense de Tokyo. Au moment où il a passé son trick, il a été à deux doigts de heurter un passant qui n’a pas vu qu’il était au beau milieu d’une scène de skate. L’assistant d’Aaron Homoki l’a retenu au tout dernier moment et a ainsi permis d’éviter le pire.

Un exploit qui permet à « Jaws » de confirmer son statut de superstar du skate. Originaire de Phoenix en Arizona, il s’est également fait connaître en gagnant à quatre reprises les King of the Road organisés par le magazine Trasher.

On vous laisse donc avec cette vidéo assez hallucinante en attendant de voir ce qu’Aaron Homoki nous a réservé pour le futur. Avec lui, on peut redouter le pire, pour notre plus grand plaisir et celui de son chirurgien qui doit avoir avec lui pas mal de taf.

Tags Skate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Skate - Décidemment Aaron Homoki est bien meilleur que Spiderman

    […] tôt dans l’année, Aaron Homoki avait créé le buzz en sautant depuis le premier étage d’un centre commercial à Tokyo en plein milieu de la foule. C’est aussi le même skateur qui souvenez vous avait réalisé […]

    Répondre