Ottolinger

Après les créations françaises, japonaises, taïwanaises, on fait un tour du côté de la création suisse/allemande avec la marque Ottolinger qui présentait sa collection SS20 lors de la dernière Fashion Week. Dans un contexte de montée en puissance de la création d’Europe de l’Est, la marque se distingue par son approche hors des sentiers battus.

Le journal Le Monde titrait tout récemment « Paris Fashion Week : le renouveau vient de l’Est ». Et en effet, force est de constater que les créateurs venus d’Europe de l’Est se font aujourd’hui de plus en plus visibles, le géorgien Demna Gvasalia, fondateur de la marque Vetements et tête de la création chez Balenciaga en est le symbole le plus éloquent.

Derrière Ottolinger, on retrouve un duo, cette fois-ci suisse, basé à Berlin : Christa Bösch et Cosima Gadient. Comme bien souvent dans l’histoire des duos, les deux designers se sont rencontrés sur les bancs de l’école, celle de l’Institut Mode Design de la HGK Bâle. C’est donc en 2015 que la marque Ottolinger fait son apparition et les collections sont présentées, à ses débuts, lors des fashion weeks de Londres et de New York. C’est en 2018 qu’arrive la consécration lorsque la marque arrive en demi-finale du prix LVMH, et que les spécialistes se penchent alors sur le dossier.

Aujourd’hui bien installée dans le milieu de la mode, l’identité de la marque est centrée sur une approche non conventionnelle, très déconstructiviste de par une utilisation originale des textures. Concrètement, les textiles sont totalement décomposés, parfois même déchirés ou brûlés, et recousus via des gros points de couture : La déconstruction/reconstruction est ainsi au coeur de la démarche Ottolinger, avec en trame de fond une inspiration pour les raves berlinoises.

Sur la collection Printemps/Eté 2020, Ottolinger a choisi de rester fidèle à son ADN en déconstruisant une flopée de matières. Parmi celles-ci, on notera la déconstruction de sneakers Nike Air Max 90 pour les incorporer à des sacs ou pour la création de nouvelles pièces, notamment en bustier. Cette collaboration Nike x Ottolinger aura ainsi été le principal aspect à retenir de ce défilé qui aura  également dévoilé des pièces proches de l’univers sportswear.

Mise en avant par des personnalités proches son univers telles que Charli XCX ou encore Dua Lipa, la marque Ottolinger, de par son excentricité, est bien partie pour être le nouveau souffle de la création européenne de l’Est.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here