Pour un Romero toujours plus effrayant, l’UFC veut Gustafsson

Toujours aussi effrayant malgré la défaite, Yoel Romero pourrait bien s’attaquer à la division light-heavyweight lors de son prochain combat.

Oui, Yoel Romero s’est incliné contre Robert Whittaker. Toutefois, notre tank cubain a perdu en réalisant 2 knock-downs et en frappant plus son adversaire. Une défaite par décision partagée malgré tout logique puisque Romero perd 3 des 2 rounds. L’objectif pour lui était de finir Whittaker et le champion a réussi à chaque fois à s’en sortir plus ou moins miraculeusement. Bref, si le Soldier of God a connu la défaite lors de l’UFC 225, son aura est toujours là, plus que jamais.

S’étant cassé le pouce dès le premier round sur un coup porté à Romero, Whittaker a réagi après le combat : « Je n’avais pas l’impression que c’était un middleweight. Je sais que vous êtes probablement d’accord qu’il ne ressemble pas à un middleweight, et je peux vous dire qu’on ne le ressent pas comme un middleweight non plus. Hormis au visage, tous les dommages sur mon corps proviennent de mes frappes. […] Cette fois, il était comme en acier. Je lui donnais des coups de poing et des kicks, mais ça ne faisait pas de dégâts. Il marchait en avant à travers tout. C’était étrange. Mes coups ne l’arrêtaient pas. J’ai combattu tout le monde dans la division des middleweight – y compris Romero auparavant – et je n’avais jamais rien vu de tel. » – Whittaker sur Romero.

Ayant manqué le poids pour la deuxième fois de suite, on pourrait le voir dans la catégorie d’au-dessus. Avec Yoel Romero, la division light-heavyweight s’étofferait superbement. Le Président de l’UFC Dana White a même déjà sa petite idée avant l’UFC 225 : « S’il gagne, je pense qu’il devrait passer à 205 livres et se battre contre le concurrent n °1 pour voir qui se bat pour le titre ». Actuellement le numéro 1 de la catégorie est Alexander Gustafsson. Daniel Cormier, champion light-heavyweight est également pour : « Puisque Luke Rockhold ne peut pas combattre, je sais qui peut affronter Gustafsson. Victoire ou défaite, je dis de faire le combat contre Yoel Romero. Voyons ce combat pour le concurrent numéro 1. » On espère désormais que les deux principaux intéressés répondront favorablement.

Photo By: OfficialTeams.com
1 Discussion on “Pour un Romero toujours plus effrayant, l’UFC veut Gustafsson”

Leave A Comment

Your email address will not be published.